Exercice naval en mer de Chine méridionale : Part 1

Selon l’alerte de navigation chinoise MSA-2016-14163 / 琼航警0048 publiée par l’Administration de la sûreté maritime de Haïnan, un exercice naval aura lieu du 5 au 11 Juillet 2016 dans la mer de Chine méridionale.

On peut visualiser en bas la zone associée qui sera interdite aux navires non cernés : elle représente environ 106 000km² et englobe la quasi-totalité des îles Paracels, qui sont entièrement contrôlées par la Chine depuis 1974 mais encore revendiquées par le Viêt Nam et le Taïwan, et dans les années 50′ par la France qui avait envoyé des troupes débarquées sur certains îlots.

La zone de l'exercice naval chinois du 5 au 11 Juillet : selon certaines sources chinoises, les trois flottes enverront un nombre important de navires de guerre pour y participer.

La zone de l’exercice naval chinois du 5 au 11 Juillet : selon certaines sources chinoises, les trois flottes enverront un nombre important de navires de guerre pour y participer.

A noter que, en Septembre 1958, le chef de l’état du Viêt Nam du Nord avait accepté la souveraineté de la Chine dans les Paracels, et ce jusqu’en 1974 quand Viêt Cong finit de conquérir tout pays. La Bataille des îles Paracels en 1974 entre la marine chinoise et la marine vietnamienne du Sud a permis à la Chine d’affirmer sa présence sur l’ensemble de ces îles jusqu’à présent.

Phạm Văn Đồng, premier ministre du Viêt Nam du Nord en 1958, envoie une lettre à son homologue chinois et notifie que le Viêt Nam du Nord accepte la déclaration de souveraineté de la Chine dans la région.

Phạm Văn Đồng, premier ministre du Viêt Nam du Nord en 1958, envoie une lettre à son homologue chinois et notifie que le Viêt Nam du Nord accepte la déclaration de souveraineté de la Chine dans la région.

Cet exercice naval de la marine chinoise, qui survient avant la tombée du verdict de la Cour d’arbitrage de La Haye le 12 Juillet, a suscité quelques réactions notamment côté américain, qui pensent qu’il s’agit d’un message de démonstration de force que la Chine envoie aux pays ASEAN.

J’ignore si la Chine veut envoyer un message à quiconque avec cet exercice naval, sachant que depuis 2012 la marine chinoise mène souvent des exercices d’envergure dans la mer de Chine méridionale à partir du mois de Juin jusqu’à Septembre.

Personnellement je penche plutôt vers l’hypothèse que les flottes chinoises vérifient leur capacité à protéger et à escorter les SNLE de Type 09IV pour entrer dans le Pacifique de l’Ouest, en empruntant le détroit de Bashi.

L’incident en Août 2014 entre un P-8 de l’US Navy et un avion de chasse J-11BH de la marine chinoise est directement lié à l’accès des SNLE chinois dans le Pacifique de l’Ouest. Mes sources internes chinoises indiquent aussi que toute la partie Est de l’île de Haïnan est souvent sujet de rencontres peu amicales pour la marine chinoise, sans donner plus de détails.

Quoiqu’il en soit, la diffusion sélective des informations de certains médias fait que l’on a oublié de mentionner un autre événement – Depuis le 21 Juin, le Viêt Nam a entamé pour une durée indéterminée une vaste opération de sondages sous-marins dans la mer de Chine méridionale, sur une zone revendiquée.

On peut facilement suivre ceci à travers la notification HYDROPAC 1862/16. Cette zone se trouve justement entre la zone de l’exercice naval chinois et les îles fortifiées chinoises dans les Spratleys.

L'exercice chinois (en jaune), l'opération vietnamienne (en rouge), et les Spratleys.

L’exercice chinois (en jaune), l’opération vietnamienne (en rouge), et les Spratleys.

Le mois de Juillet s’annonce très festif, dans tous les sens du terme…

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT