l’État d’avancement du 2ème porte-avions chinois

Depuis l’installation du premier module de son îlot le 25 Septembre dernier, le deuxième porte-avions chinois, le supposé Type 001A, continue à avancer rapidement sur le reste des travaux.

En effet, les dernières photos prises par les spotteurs chinois au chantier naval de Dalian montrent que tous les gros modules de son îlot sont désormais en place, bien qu’il soit encore trop tôt pour y installer les équipements électroniques.

Les premières comparaisons « visuelles » entre le porte-avions Liaoning, transformé depuis l’ancien porte-avions soviétique non achevé ex-Varyag, et ce nouveau porte-avions STOBAR redessiné par les soins des ingénieurs chinois semblent montrer que la longueur du pont d’envol reste inchangé à 307,8 mètres.

De ce qu’on peut constater, du moins à l’extérieur du navire, la plus grande différence réside justement dans la partie imposante que représente l’îlot.

Celui du Type 001A serait légèrement plus grand mais aussi plus court, d’environ 10 mètres.

Sachant que la largueur d’un avion embarqué chinois J-15, une fois les ailes repliées, est de 8,4 mètres, ce gain d’environ 10 mètres en longueur de l’îlot permet de rajouter une place de stationnement supplémentaire sur le pont d’envol, ce qui est non négligeable pour un porte-avions dont le taux d’envoi en continu est d’un avion par minute.

Comme on peut le voir également, l’emplacement des 4 faces planes de radar à antenne AESA est entièrement modifié. Les 4 radars conçus par l’institut NRIET du groupe CETC seront désormais installés « de biais » et aussi plus haut, au lieu de pointer vers les deux axes du porte-avions. Cela devrait offrir une meilleure couverture au niveau du champ de vision pour le système entier.

Ce 2ème porte-avions chinois a été mis sur cale le 10 Mars 2015, la question qu’on peut se poser maintenant est, après 1 an et demi de travaux intensifs, quand est-ce que le navire sera mis à flot, quand il pourra commencer son premier essai en mer, et puis, rejoindre les rangs de la marine chinois ?

Sachant qu’il s’agit d’une nouvelle construction et non une « simple » transformation, la durée entre certains jalons observée sur le porte-avions Liaoning peut ne pas correspondre au cas du Type 001A, mais faute de mieux elle nous donnera quant même une première indication.

Voici quelques dates clés de Liaoning :

  • 2009.08.21 : Modification de l’îlot commence
  • 2010.03.19 : (Nouvelle) Mise à flot du navire
  • 2010.05.30 : Premier allumage des chaudières
  • 2011.06.xx : Installation des radars
  • 2011.08.10 : Premier essai en mer
  • 2012.09.25 : Admission au service actif

Si nous considérons que l’état d’aujourd’hui de ce 2ème porte-avions chinois correspond à celui de Liaoning en Août 2009, alors nous obtiendrons, très approximativement,

  • La mise à flot avant la fin du 2ème trimestre 2017
  • La sortie en mer avant Septembre 2018
  • L’admission au service actif avant Octobre 2019

Ce calendrier qui termine avant 2020 est même plausible d’un point de vue politique – les gros projets chinois ont l’habitude de se terminer avant la fin d’un plan quinquennal, et 2020 représente la dernière année du 13ème plan quinquennal. Une mise à flot prévue initialement en 2019 laisse une marge substantielle en cas de retard, pour tenir le délai « symbolique ».

Bien entendu, comme un porte-avions n’a de sens que si tous les composants formant ensemble le groupe aéronaval (GAN) sont également présents, le calendrier de la construction du Type 001A pourrait changer en fonction des autres projets « auxiliaires » qui sont en cours, comme la production des nouveaux pétrolier ravitailleurs Type 901, des destroyers Type 055 d’un déplacement de 12 000 tonnes et des avions embarqués J-15, ainsi que la formation des pilotes qualifiés…etc.

Pour ce dernier point sur la formation des pilotes, dans notre dossier « Le 16 Liaoning a combien d’avions aujourd’hui ? » publié en mois d’Août, nous avons analysé le nombre d’avions que le porte-avions Liaoning embarque aujourd’hui et simulé, jusqu’à 2025, le nombre des pilotes formés.

Ce schéma basant sur notre première analyse montre que, si le 2ème porte-avions chinois sera bien mis à flot en 2019, la Chine pourrait se doter de deux GAN opérationnels vers 2022 au plus tôt.

Date : 2016-08-23

Date : 2016-08-23

L’affaire à suivre.

Henri K.

 

Annexe : Jalons des 3 programmes de porte-avions chinois

Principaux JalonsSTOBAR Type 001
(16 Liaoning), Dalian
STOBAR Type 001A
Dalian
CATOBAR Type 002
Shanghai
Conception généraleTerminé en 2007Commencé en début 2012
Conception technique initialeTerminé en Mars 2015 (?)
Revue faite en Juillet 2015
Conception technique détailléeTerminé en Juin 2008
Signature du contrat avec le chantier navalMars 2009
Conception des processus industrielsTerminé en 2nd semestre 2009
Découpe de tôlesle 28 Août 2013
Construction de sectionsCommencé en Janvier 2014
Mis sur calele 10 Mars 2015
Armement des compartiments closTerminé en fin 2009
Mis à flotPrév : Q2 2017
Essais en bassinCommencé en 2nd semestre 2010
Essai en merCommencé le 10 Août 2011
Admission au service actifle 25 Septembre 2012Prév : Septembre 2019
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT