Essai de missile balistique ou grandes manœuvres militaires ?

Alors que le nombre d’essais militaires signalés par les messages aux navigants aériens (NOTAM) à l’ouest de la Chine semble avoir perdu en intensité cette année durant la période estivale – seulement 6 cas répertoriés en Juillet et 7 en Août, contre 14 et 13 un an auparavant – le chiffre est reparti à la hausse dès ce mois de Septembre. Nous avons enregistré pas moins de 5 événements susceptibles d’être un essai de missile balistique ou engin militaire, dont celui de ce mercredi 19 entre 08h50 et 11h10 heure de Pékin en particulier.

Ce qui le distingue des autres cas est d’abord la taille du périmètre interdit imposé, qui dépasse aisément quelques 1 800 km de long et 500 km de large. Vient ensuite la complexité de sa composition – Nous sommes en présence d’une très grande zone rectangulaire faisant environ 1 500 km × 100 km, puis une dizaine de segments aériens fermés à tout survol, d’ici s’ajoute une dernière zone, vaguement triangulaire et mesurant environ 476 km × 215 km, qui couvre partiellement la partie Est du désert du Taklamakan.

A4068/18
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1809190050 C) 1809190310
E) FLW SEGMENT OF ATS RTE CLSD:
1.V67: YABRAI VOR ‘YBL’-N3939.5E10036.8 -JIAYUGUAN
VOR’CHW’-N4027.9E09724.1.
2.W112: ADMUX-TUSLI-TODOD.
3.W619: MULRU- BILDA – JIAYUGUAN VOR’CHW’.
4.B330:N3824.7E10322.7-YABRAI VOR’YBL’-MORIT.
5.W199:YABRAI VOR’YBL’-N3846.1E10455.5.
6.A596: YABRAI VOR ‘YBL’-DENGKOU VOR ‘DKO.
7.W187:OBDEG-TUSLI-KARVI.
8.W191:MOVBI-KARVI-MULRU.
9.B215:NOGEX-IBANO-NUKTI.
10.G470:IBANO-BIKNO.
11.W192:RUSDI-TUSLI-DUMIN.
12.THE SECGMENT WI AN AREA CENTER AT DUNHUANG VOR’DNH’ WITH RADIUS OF 50KM CLSD.

A4066/18
Q) ZXXX/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3857N09653E405
A) ZLHW ZWUQ B) 1809190050 C) 1809190309
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N400604E1053018-N391204E1053054-N384156E0881529-N393556E0881453
BACK TO START.ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY INTO THE TEMPORARY
RESTRICTED AREA.
VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
F) GND G) UNL

A4072/18
Q) ZWUQ/QRTCA/IV/BO/W/000/999/
A) ZWUQ B) 1809190050 C) 1809190300
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:SADAN-QIEMO
VOR ‘QIM’-MAGOD-OBDEG BACK TO START.ALL ACFT ARE FORBIDDEN TO FLY
INTO THE TEMPORARY RESTRICTED AREA.
VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
F) GND G) UNL

Missile

Les zones fermées et signalées pour les NOTAMs en date du 19 Septembre 2018 (Image : East Pendulum)

La question se pose naturellement pour savoir que représentent ces zones interdites qui sont signalées à l’aviation civile. La première idée consiste à supposer qu’un essai balistique serait prévu, d’une part parce que la direction de la grande zone rectangulaire (en jaune dans le schéma au-dessus) va bien de l’est à l’ouest, ce qui est le cas de la quasi-totalité des essais de missile balistique chinois. D’autre part, le prolongement de cette zone suggère que le site du lancement, s’il s’agit bien un tir de missile balistique, se situe autour du centre spatial de Taiyuan où les activités de ce genre sont fréquentes chaque année.

Mais ce qui pourrait venir mettre en doute cette hypothèse est la durée de la fermeture des zones. Habituellement les NOTAMs signalant des essais de missile balistique ou des lancements spatiaux par la présence des zones de retombée ne durent qu’environ une heure, or ici l’interdiction au survol s’étend sur plus de deux heures, bien trop longue pour un essai balistique ordinaire.

Si l’hypothèse que ce soit un essai de missile balistique n’est pas entièrement convaincante, on remarquera que certains segments aériens fermés ce mercredi 19 Septembre coïncident avec ceux du 12 Mai et du 12 Juin cette année, sauf que ces deux derniers n’ont aucune zone rectangulaire ou triangulaire.

On ignore encore la nature exacte de ces deux essais en Mai et en Juin. Le peu d’éléments disponible à ce jour semble suggérer qu’il s’agisse du vol d’essai d’un engin « XXX-XX » conçu par le groupe d’aérospatial et missilier chinois CASC, du moins pour celui du 12 Mai, et que l’essai fut un succès.

Autre possibilité consiste à penser que les zones du 19 Septembre ont été créées en raison des manœuvres militaires de grande envergure. En effet, on retrouve ici certaines similitudes avec les NOTAMs du 29 Juillet 2017, date à laquelle l’armée chinoise a mené un gigantesque exercice inter-armées qui s’étale sur plusieurs milliers de kilomètre (voir notre dossier « De la mer au désert, un gigantesque exercice de l’armée chinoise ».

Durant cette exercice qui précède le défilé pour célébrer le 90ᵉ anniversaire de l’Armée populaire de libération, pas moins de 20 missiles balistiques et missiles de croisière, de trois modèles différents, ainsi que des batteries anti-aériennes de type HQ-6, HQ-16 et HQ-22 de l’armée de terre et de l’armée de l’air chinoise, ont été déployés et utilisés. On apprend que les maquettes simulant un site de défense anti-balistique THAAD et des avions de chasse furtifs américains F-22 auraient également été repérées.

Etant donné la similarité entre les NOTAMs du 19 Septembre 2018 et ceux du 29 Juillet 2017, que ce soit au niveau de la localisation de certaines zones fermées ou encore la durée, 2h20 pour le premier et 3h20 pour le deuxième, la possibilité que l’armée chinoise ait mené de nouveau des manœuvres militaires importantes ce jour n’est pas à écarter.

Nous attendons bien entendu des éléments nouveaux ou de confirmations tiers pour pouvoir en conclure.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT