Essai Balistique : Tir du 24 Septembre

La Chine pourrait mener son quatrième (?) essai balistique du mois, ce dimanche 24 Septembre, sur la partie Ouest du pays.

Deux messages aux navigants aériens (NOTAM) indiquent la fermeture de l’espace aérien entre 02h30 et 03h18 UTC, c’est à dire entre 10h30 et 11h18 du matin heure locale.

Tout survol est interdit dans une zone mesurant 115 × 51 km, soit 5 916 km², qui semble être l’une des zones de retombée du supposé missile balistique multi-étage.

L’orientation de celle-ci suggère que le tir balistique soit en provenance du centre de lancement spatial de Taiyuan (TSLC), également l’un des importantes bases d’essai balistique de la Chine.

Si tel est le cas, alors le missile balistique en question aura une portée minimum de 1 353 km, qui correspond à la distance que sépare l’un des pas de tir au TSLC et le centre de la zone de retombée, si cette dernière s’agit de la zone de cible pour la tête du missile. Mais la portée effective pourrait s’étendre bien de-delà de 2 000 km si l’on continue sur la tracé.

A2935/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1709240230 C) 1709240315
E) FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.W112: BILDA-TUSLI.
2.W191: MOVBI-KARVI-MULRU.
3.B215: OMGUP-IBANO.
4.G470: IBANO-BIKNO.

A2930/17
Q) ZLHW/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3946N09555E034
A) ZLHW B) 1709240232 C) 1709240318
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED
BY:N393150E0951435-N393150E0963503-N395941E0963503-N395941E0951435
BACK TO START.
VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
F) GND G) UNL

Balistique

Les zones interdites de survol (en jaune) et la trajectoire possible du tir du 24 Septembre 2017 (Image : East Pendulum)

A noter que trois segments aériens, croissant tous au-dessus de la dite zone, sont également fermés sur la même période.

Deux entre eux forment une sorte de couloir parallèle large de 27 km, mais on ignore pour le moment ce que cela représente.

Balistique

Un zoom sur les zones interdites de survol dans l’essai balistique du 24 Septembre 2017 (Image : East Pendulum)

Selon un article paru le 18 Septembre dans le « PLA Daily », l’un des journaux institutionnels de l’armée chinoise, le centre TSLC a mené un total de 87 missions de lancement depuis le 18e congrès du Parti communiste chinois, qui a eu lieu du 8 au 14 Novembre 2012.

党的十八大以来,基地圆满完成发射任务87次,以快速发射、多发并行、快速判断等为主的核心作战能力得到大幅提升。

Si l’on soustrait les 21 lancements spatiaux civils sur cette période, cela revient à dire que le TSLC a mené pas moins de 66 lancements militaires entre mi Novembre 2012 et mi Septembre 2017, soit un tir tous les 27 jours en moyenne.

Le texte souligne également l’amélioration des unités dans le lancement rapide, la préparation parallèle de plusieurs engins, ainsi que la réactivité du contrôle et du suivi.

Le nombre de lancements spatiaux civils par centre en Chine, depuis 1970 (Image : East Pendulum)

Henri K.

 

Nota Bene : La photo de couverture, qui montre des TEL du missile ICBM mobile DF-31AG, n’est pas nécessairement en lien avec le contenu de ce dossier.

Post Tags
Written by

<p>Et si la vision du monde est « biphasée » ? C’est ce que Henri a toujours cru, c’est également comme cela qu’il voit la Chine.</p> <p>Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l’Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.</p>

No comments

LEAVE A COMMENT