Essai antiaérien du 29 Août & KKV

L’analyse du NOTAM A2188/16 publié tardivement hier soir semble indiquer qu’un essai a eu lieu ce matin au site d’essai antimissile de Korla, situé à l’Ouest de la Chine.

L’essai serait plutôt de type antiaérien.

A2188/16 NOTAMN
Q) ZWUQ/QRTCA/IV/BO/W/000/999/4120N08648E024
A) ZWUQ B) 1608290100 C) 1608290230
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N413915E0862738-N411559E0872016-N410159E0870930-N412441E0861640-N413915E0862738.
VERTICAL LIMITS:SFC-UNL.
F) GND G) UNL

Ce NOTAM indique que tout l’espace aérien du niveau de sol jusqu’à l’espace est fermé sur une zone rectangulaire de 80km x 31km depuis le site de Korla.

Zone d'interdite d'accès du NOTAM A2188/16 (Antiaérien ou antimissile)

Zone interdite d’accès du NOTAM A2188/16

La disposition du site de Korla et la forme de la zone interdite d’accès de l’A2188/16 suggèrent qu’au moins un engin est lancé du pas de tir mobile. La fenêtre de tir est comprise entre 01h00 et 02h30 UTC ce matin.

Site d'essai antimissile et antiaérien de Korla

Site d’essai antimissile et antiaérien de Korla

En élargissant la recherche sur les autres messages aux navigants aériens valables sur la même plage horaire, le NOTAM A2186/16 qui est actif au même temps que l’A2188/16 semble donner des indications sur les cibles à intercepter, si les deux sont effectivement associés au même essai.

Ce nouveau NOTAM ferme 4 segments de vol entre 7 500 et 9 800m d’altitude au Nord-Est de Korla. L’étendu de la zone concerné et les altitudes du couloir aérien fermé me laissent penser que les cibles ne sont pas de type missile balistique, donc il est peu probable qu’il s’agisse d’un essai anti-balistique.

La zone et les segments de vol interdits de l'A2188/16 et de l'A2186/16

La zone et les segments de vol interdits de l’A2188/16 et de l’A2186/16

La ou les cibles pourraient être soit de missile de croisière Air-Sol, tiré depuis une plateforme venante de la base aérienne de Dinxing et volant à un profil H-H-L, ou de missile de croisière Sol-Sol tiré depuis une plateforme au sol avec un profil de vol L-H-L.

La portée de l’engin-cible serait de 400km au minimum.

Parallèlement, pour rester dans le sujet anti-balistique et antiaérien, on apprend dans un communiqué paru le 27 Août sur le site de l’armée chinois que le général de brigade CHENG De Ming, également chercheur de l’Unité 62620 qui travaille depuis 26 ans sur les essais balistiques, a reçu la Médaille du service méritoire de première classe de l’armée chinoise. La décret a été signée directement par le Président chinois XI Jinping.

Le mot « Interception antimissile cinétique » (动能反导) est clairement mentionné dans le texte –

牵头完成“动能反导靶场试验技术”等10多个重大项目

Vous pouvez en apprendre plus sur ce chercher et son histoire dans l’article « La Chine révèle ses premiers essais antimissiles » que j’ai publié fin Juillet.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Interesting; which system do you think was involved? HQ-19, HQ-26, or HQ-29?

      • Thanks for the update, Henri.

        What exactly is the HQ-22? A domestic variant of the FK-3?

LEAVE A COMMENT