Le drone hélicoptère militaire AV500W évolue

Pour sa deuxième apparition publique lors de la 4e édition de China Helicopter Exposition mi-Septembre, le drone VTOL militaire chinois AV500W a fait peau neuve et a attiré les regardes de pas mal de visiteurs.

Conçu par China Helicopter Research and Development Institute (CHRDI), un bureau d’études spécialisé dans la voilure tournante du groupe avionneur AVIC, l’AV500W est la variante armée du drone hélicoptère AV500.

La version de base civile AV500 mesure 2,415 mètres de haut, 7,204 mètres de long et peut décoller à 470 kg maximum avec des charges utiles de mission n’excédantes pas les 160 kg, dont 120 kg d’équipements, qui comprennent une boule optronique, un radar SAR et d’autres dispositifs de communication.

L’engin dispose d’une autonomie de 8 heures en vol et il est capable d’atteindre 4 000 mètres d’altitude à une vitesse maximale de 170 km/h.

AV500W

La maquette numérique du drone civil de base AV500 (Image : CHRDI)

Sa version armée, AV500W, avait été présenté pour la première fois au Salon aéronautique de Zhuhai en Novembre 2016, durant lequel deux délégations saoudiennes, la société ADASI du Ministère de la Défense des Émirats arabes unis ainsi que les services de renseignement de la Namibie et du Malawi ont tous manifesté un grand intérêt sur le projet.

A cette époque le drone avait presque la même apparence physique que son jumeau civil, avec uniquement deux ailerons servant de porte-armes en plus.

Mais le « nouvel » AV500W apparu à Tianjin cette année se distingue clairement par une ligne plus profilée et semble avoir pris en compte des mesures de furtivité passive dans son nouveau design, du moins de l’extérieur.

Les chiffres communiqués par CHRDI durant China Helicopter Exposition mentionnent désormais une MTOW de 450 kg, soit 20 kg de moins que l’AV500. L’autonomie en vol est également réduite à 4 heures seulement, contre 6 heures (80 kg d’emport) et 8 heures (55 kg) indiquées l’an dernier.

Le projet semble avoir fait un grand pas en avant puisque la nouvelle vidéo rendue public montre que le drone a déjà effectué des essais de tir. Le constructeur d’AV500W a présenté son drone armé sous le nouveau design avec un pod de canon YPC-01, deux petits missiles Air-Sol de 6 et 10 kg chacun, et deux différents types de pod de fonction inconnue.

On ignore encore si ces évolutions ont été requises par les clients potentiels, y compris la marine chinoise qui cherche à se doter de drones hélicoptères militaires pour les missions de reconnaissance et d’identification.

AV500W

Les nouveaux armements d’AV500W

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT