Deux autres satellites commerciaux Superview-1 mis en orbite

La Chine a réussi hier son premier vol spatial de l’année en mettant en orbite le 3e et le 4e satellite pour la constellation d’observation Superview-1.

La fusée CZ-2D portant les deux charges utiles a décollé du centre de lancement spatial de Taiyuan (TSLC) le 9 Janvier vers 11h24 heure locale, sous une température de – 20°C.

Il s’agit d’une constellation purement commerciale qui sera composée principalement de 16 satellites optiques d’une résolution de 0,5 m, complété par 4 satellites optiques de très haute résolution, 4 satellites radar et un nombre indéterminé de satellites vidéo et hyper-spectral. Le groupe d’aérospatiale chinois CASC, son propriétaire, appelle alors celle-ci une « constellation télédétection commerciale 16 + 4 + 4 + X ».

 

Le lancement

Conçu par l’Institut shanghaïen SAST (Shanghai Academy of Spaceflight Technology), filiale du groupe CASC, le CZ-2D est une fusée de 2 étages dont le design dérive directement d’un autre lanceur chinois CZ-4A conçu par la même entité.

Cette fusée de l’ancienne génération est utilisé surtout pour les lancements en orbite basse (LEO) et en orbite héliosynchrones (SSO). Sa capacité s’élève à 3 500 kg en LEO circulaire 200 km x 28°, ou 1 300 kg en SSO à 645 km.

Le premier vol remonte au mois d’Août 1992, en plaçant en orbite un satellite d’espion chinois avec capsule de retour. A noter que lors du  lancement des deux premiers satellites Superview-1, la fusée CZ-2D Y39 a présenté une anomalie et les satellites ont été injectés sur une orbite non circulaire, avec le périgée beaucoup plus bas que prévu.

Ces derniers ont du utiliser leurs propres ergols pour atteindre l’orbite cible, ce qui a réduit considérablement leur durée de vie.

Contrairement au lancement de Superview-1 satellites 01 et 02, un message aux navigants aériens (NOTAM) a été publié pour cette fois-ci, qui devrait correspondre à la zone de retombée des coiffes.

A0038/18
Q) ZXXX/QRTCA/IV/BO/W/000/999/2955N10910E030
A) ZPKM ZHWH B) 1801090317 C) 1801090346
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N301923E1092844-N302353E1090419-N293054E1085132-N292628E1091543
BACK TO START.VERTICAL LIMITS:GND-UNL.
F) GND G) UNL

Superview-1

La trajectoire au sol du lanceur CZ-2D lors du lancement des deux satellites Superview-1 (Image : East Pendulum)

On remarquera que c’est également le 3e vol de CZ-2D en l’espace de 37 jours. La fusée porte le numéro de série Y40, qui signifie que c’est le 40e produit, et le code de mission est 05-57.

 

Les satellites optiques commerciaux Superview-1

Conçu par China SpaceSat, filiale de l’Institut CAST, lui-même attaché au groupe d’aérospatiale chinois CASC, les deux nouveaux Superview-1 satellites 03 et 04 sont aussi développés sur la base de la plateforme satellitaire CAST-3000B comme leurs aînées.

Chacun de ces deux satellites pèse environ 560 kg et restera 8 ans en orbite héliosynchrone de 530 km d’altitude.

Superview-1

Une image prise par les deux premiers Superview-1, opérationnels depuis Avril 2017.

Les caméras embarquées fourniront une résolution panchromatique de 0,5 m, et 2 m en multispectrale. L’angle de vue nominal est de 30° mais peut atteindre 45° au maximum pour des missions importantes, avec une largeur de fauchée de 12 km. La précision de positionnement au sol est inférieure ou égale à 20 mètres.

Chaque satellite dispose d’un espace de stockage de 2 To et peut capturer environ 700 000 km² chaque jour. Avec les deux nouveaux satellites lancés hier, les quatre Superview-1 actuellement en orbite formeront une première constellation sur le même plan orbital, espacé de 90° l’un de l’autre, et permettront de revisiter les dix plus grandes villes chinoises tous les trois jours. Les données seront transférées au sol à un débit de 2 × 450 Mbps et exploitées par l’opérateur Siwei Worldview Technology.

Depuis l’entrée en service des deux premiers satellites Superview-1 en Avril 2017, plus de 225 000 images ont été prises couvrant une superficie de 24,56 millions de km². Siwei a déjà signé des accords de coopération avec une vingtaine de revendeurs d’images satellite étrangers, et un contrat avec la société norvégienne Kongsberg Satellite Services AS pour la construction d’une station sol au Arctique.

Pour que tout le système avec 16 + 4 + 4 + X satellites soit en place d’ici 2022, le plan actuel prévoit entre un et deux lancements par an, et ce à compter de 2018. La constellation complète permettra alors de visiter une fois par jour n’importe quel point sur Terre, et de concurrencer non seulement avec les acteurs occidentaux comme WorldView et GeoEye, mais aussi les futurs opérateurs chinois comme la constellation Jilin-1.

Superview-1

Les deux Superview-1 satellites 03 et 04 (Image ; CCTV-7)

Pour le moment neuf objets ont été ont été répertoriés par NORAD, relatifs à ce lancement, dont six catégorisés comme débris de la fusée CZ-2D, probablement des caches de rétro-fusées.

Les objets A et B devraient correspondre aux deux satellites qui sont actuellement sur une orbite de 517 km × 536 km × 97,58°. L’objet C, quant à lui, devrait être soit le séparateur des charges ou le compartiment

CZ-2D DEB
1 43095U 17084B 18009.16337281 .00001752 00000-0 75804-4 0 9993
2 43095 97.4565 87.2511 0010197 212.8430 147.2194 15.23743766 2061

CZ-2D DEB
1 43096U 17084C 18009.73781290 .00001985 00000-0 81789-4 0 9997
2 43096 97.4803 87.9080 0016522 226.4576 133.5296 15.25188837 2149

CZ-2D DEB
1 43097U 17084D 18009.43163641 .00003949 00000-0 11382-3 0 9992
2 43097 97.3535 87.6076 0053722 264.2210 95.2959 15.34898253 2118

2018-002A
1 43099U 18002A 18010.05641300 .00012652 00000-0 71792-3 0 9990
2 43099 97.5839 87.2210 0012874 288.3928 132.2700 15.13020985 133

2018-002B
1 43100U 18002B 18010.06201856 .00034939 00000-0 19452-2 0 9998
2 43100 97.5830 87.2240 0014651 293.0037 159.5559 15.13452717 135

2018-002C
1 43101U 18002C 18010.04519381 .00037362 00000-0 20975-2 0 9997
2 43101 97.5824 87.2060 0013899 288.2102 71.7629 15.13149377 139

CZ-2D DEB
1 43102U 18002D 18009.98178355 .00035256 00000-0 22538-2 0 9998
2 43102 97.4686 87.1437 0017796 129.1999 231.1191 15.08394220 127

CZ-2D DEB
1 43103U 18002E 18009.98445638 .00085204 00000-0 61051-2 0 9991
2 43103 97.7150 87.1360 0038113 187.8679 172.2316 15.03400587 127

CZ-2D DEB
1 43104U 18002F 18009.97365221 -.00001639 00000-0 -63774-4 0 9998
2 43104 97.4463 87.1465 0053635 332.2270 27.6241 15.23038564 121

 

Statistique historique

Statistiquement, ce lancement de Superview-1 satellite 03 et 04 est le 1er lancement spatial chinois en 2018, le 36ᵉ pour le lanceur CZ-2D, et le 261ᵉ pour la famille des lanceurs Longue Marche.

Pour l’heure, les fusées Longue Marche du groupe CASC totalisent 250 succès et 11 échecs, soit un taux de réussite de 95,79%.

Voici le tableau de suivi de tous les lancements spatiaux chinois effectués depuis le premier qui date de 1970, incluant ceux qui ne sont pas réalisés par les lanceurs Longue Marche, et celui par centre spatial en Chine –

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT