Départ de deux destroyers chinois pour l’océan Indien

Deux destroyers et un pétrolier ravitailleur de la marine chinoise ont appareillé le vendredi 10 Février de la base navale de Sanya. La flottille fera d’abord route vers la mer de Chine méridionale, avant de gagner la partie Est de l’océan Indien et finira sa tournée dans le Pacifique de l’Ouest.

L’objectif de cette sortie – vérifier la performance des nouveaux navires de guerre en haute mer, renforcer la capacité de combat de l’équipage, et valider des nouvelles méthodes d’entraînement de la flotte.

La flottille, placée sous le commandement de l’adjoint commandant en chef de la flotte du Sud, est composé du destroyer 171 Haikou de Type 052C, du destroyer 173 Changsha de Type 052D, et du pétrolier ravitailleur 964 Luomahu de Type 903A. Ces deux derniers navires de guerre chinois sont particulièrement récents et ne sont admis au service actif qu’il y a moins de deux ans.

Si le Pacifique de l’Ouest est devenu peu à peu l’endroit de patrouille et d’entraînement habituel des bâtiments chinois, l’océan Indien est, en revanche, un terrain encore peu exploré dont la marine chinoise est en train de multiplier sa présence sur place, qui pourrait devenir permanente dans les années à venir.

A noter qu’un navire hydrographique militaire chinoise est actuellement sur zone, à l’Est de l’océan Indien, après son escale de cinq jours à Colombo au Sri Lanka. On ignore pour le moment si les bâtiments chinois vont se réunir, et si un sous-marin diesel ou nucléaire de la marine chinoise est aussi sur place.

En attendant de savoir plus sur les prochaines manœuvres de la flottille chinoise dans l’océan Indien, celle-ci va mener dans un premier temps un exercice conjoint avec les forces aériennes de la flotte du Sud, ainsi que certains navires de la flotte de l’Est et de la flotte du Nord, en mer de Chine méridionale.

Le communiqué officiel mentionne avec la participation des garnisons des îlots chinois aux Paracels et aux Spratleys dans cet exercice conjoint, alors que le Think Tank américain CSBA a révélé très récemment un scénario offensif mené par le corps des marines américain contre l’île de Yongxing, une fortification chinoise dans l’archipel de Paracels, en quatre étapes.

Et l’un des sujets de l’entraînement de la flottille chinoise cette fois-ci est justement la protection contre des opérations de ce genre.

Océan Indien

Les trois étapes de cette sortie de la flottille chinoise.

A suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT