CZ-11 : Lancement réussi de 5 satellites pour Orbita Aerospace

Le 26 Avril à 12h42 heure de Pékin, cinq petits satellites d’observation optique de l’Orbita Aerospace ont été mis en orbite à bord d’une fusée CZ-11, lancé depuis le centre spatial de Jiuquan.

Les satellites, dont un satellite vidéo OVS-2 de résolution submétrique et quatre satellites d’imagerie hyperspectrale OHS, font parties de la même constellation nommé « Zhuhai-1 », qui a déjà deux satellites en orbite, et seront opérés sur le même plan orbital circulaire à 512 km × 97,4°.

Il s’agit du 12e lancement spatial chinois de l’année, le 2e pour le mois d’Avril, et le 4e pour le lanceur à ergol solide CZ-11.

 

Le 4e vol du lanceur CZ-11

Conçu par l’Académie chinoise de technologie des lanceurs (CALT), filiale du groupe CASC, le CZ-11 est l’unique fusée à ergol solide de la famille des lanceurs Longue Marche. Il s’agit d’un lanceur à 4 étages, tous fonctionnant à ergol solide, qui mesure 20,8 mètres long, 2 mètres en diamètre et pèse environ 58 tonnes avec une poussée au décollage de 120 tonnes.

Le programme, qui fait partie des lanceurs chinois de nouvelle génération, a démarré le développement en 2012 et a réussi son vol inaugural le 25 Septembre 2015  en plaçant 4 satellites en orbite SSO.

Tout comme ses principaux concurrents les fusées Kuaizhou du groupe CASIC, le CZ-11 de CASC a été conçu pour fournir un moyen d’accès rapide à l’espace et adresser le segment des petits satellites du marché intérieur et international, avec une capacité de 400 kg sur une orbite SSO de 700 kilomètres. La préparation de CZ-11 avant ses lancements est particulièrement courte, en 24 heures la fusée pourrait être prête et en état de vol selon ses concepteurs.

Mais ce délai très court de préparation reste théorique pour le moment et n’a pas encore eu l’occasion de le démontrer. Pour ce lancement par exemple, les satellites ont quitté l’usine d’Orbita Aerospace le 27 Mars et l’intégration s’est terminée quelques jours avant le lancement. On constate donc une durée beaucoup plus courte par rapport à un lanceur classique à ergol liquide, mais on est encore loin du compte des 24 heures annoncées.

Contrairement à la plupart des fusées civiles qui se lancent depuis un pas de tir, le CZ-11 décolle à partir d’un TEL (Tracteur-Erecteur-Lanceur) comme un missile balistique. C’est peut-être pour cette raison que peu de vidéos et de photos sont diffusés officiellement sur le décollage, dit à froid, de ce nouveau lanceur chinois.

Avec le succès de cette mission, Orbita Aerospace a signé deux autres contrats de lancement de CZ-11 portant sur 10 satellites supplémentaires. Ces derniers compléteront la constellation Zhuhai-1 qui devrait doter à termes 34 satellites au total. Le prochain lancement pour Orbita Aerospace est prévu dans la deuxième moitié de l’année.

On apprend également que l’Institut CALT a développé un système de distribution pour son petit lanceur qui permet de supporter la séparation de 28 satellites voir plus en une mission de lancement. L’équipe de développement de CZ-11 est aussi en train de concevoir des lanceurs à ergol solide encore plus grands, pour couvrir les besoins en lancement rapide des charges utiles entre 500 et 2 000 kg en orbite.

Les autorités chinoises ont publiés deux messages aux navigants aériens (NOTAM) pour signaler une zone de retombée des débris du lanceur. Elle se situé à environ 360 km du pas de tir et pourrait correspondre à la zone de chute pour le premier étage ou la coiffe.

A1355/18
Q) ZLHW/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3750N09926E034
A) ZLHW B) 1804260433 C) 1804260519
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED BOUNDED BY:
N371818E0993756-N372517E0985815-N382323E0991414-N381619E0995425
BACK TO START.VERTICAL LIMITS:SFC-UNL. ALL ACFT SHALL BE FORBIDDEN
TO FLY INTO THE RESTRICTED AREA.
F) SFC G) UNL

CZ-11

La zone de NOTAM pour le 4e vol du lanceur CZ-11 (Image : East Pendulum)

Il est à noter que le lanceur CZ-11 ne s’est pas envolé en s’appuyant sur une tour ombilicale comme pour les autres fusées Longue Marche classiques, du fait de son concept dit « réaction rapide » issu à l’origine du milieu militaire et de son mode de préparation particulier.

Le centre spatial JSLC a pour cela construit deux nouveaux pas de tir très simplifiés, situés respectivement à 4,3 et 6 km du site de lancement principal, avec chacun un terrain bétonné et des mats parafoudre. L’un pour le CZ-11 du groupe CASC et l’autre pour les lanceurs Kuaizhou du groupe CASIC.

 

Satellites OVS-2 vidéo et OHS hyperspectraux

Les principaux passagers de ce vol de CZ-11 sont le satellite vidéo OVS-2 et les quatre satellites d’imagerie hyperspectrale OHS-01 à 04, tous deux faisant partie de la constellation d’observation terrestre commerciale Zhuhai-1.

Par rapport aux deux premiers satellites expérimentaux OVS-1, qui ont une résolution d’image de 1,98 mètres, le nouvel OVS-2 pesant environ 90 kg va pouvoir réaliser des vidéos de 120 secondes sur une zone couverte de 3,6 km × 2,7 km, ou des images d’une résolution de 0,9 mètres une zone de 2500 km de longue avec une fauchée de 22,5 mètres en mode « Push Broom ».

Quant aux quatre OHS, ces satellites d’imagerie hyperspectrale pèse chacun environ 60 kg et sont équipés chacun un caméra de fauchée ≥ 150 km et d’une résolution ≤ 10 mètres, avec 32 segments spectraux pré-configurés. Les quatre satellites peuvent couvrir la Terre entière en 5 jours et sont capables de revisiter la même zone plusieurs fois par jour.

Tous les satellites de Zhuhai-1 ont une durée de vie théorique au moins égale à trois ans.

Pour le moment NORAD a répertorié 6 objets en orbite, cela correspond aux cinq satellites qui ont été placés sur une orbite d’environ 495 km × 512 km × 97,4°, et le dernier étage de CZ-11.

2018-040A
1 43439U 18040A 18119.48588355 .00006624 00000-0 30937-3 0 9995
2 43439 97.3963 202.3808 0012302 255.1722 228.7175 15.20077694 505

2018-040B
1 43440U 18040B 18119.14461000 .00001390 00000-0 65987-4 0 9996
2 43440 97.3995 202.0449 0012420 271.6264 149.2490 15.20849181 454

2018-040C
1 43441U 18040C 18119.08281221 .00001043 00000-0 50008-4 0 9998
2 43441 97.3995 201.9857 0012491 275.9466 168.9061 15.21052128 444

2018-040D
1 43442U 18040D 18119.08271698 .00001350 00000-0 63691-4 0 9999
2 43442 97.3995 201.9846 0014082 274.3600 170.4077 15.21093470 444

2018-040E
1 43443U 18040E 18119.08336269 .00001215 00000-0 57167-4 0 9997
2 43443 97.3990 201.9866 0014614 278.8848 172.4127 15.21382457 440

2018-040F
1 43444U 18040F 18119.36916139 .11501978 28464-5 12786-3 0 9998
2 43444 97.2792 202.6046 0147085 294.3104 66.0520 16.25562083 518

 

Statistique historique

Statistiquement, ce lancement de CZ-11 est le 12ᵉ lancement spatial chinois en 2018, le 4ᵉ pour le lanceur CZ-11, et le 272ᵉ pour la famille des lanceurs Longue Marche.

Pour l’heure, les fusées Longue Marche du groupe CASC comptent 261 succès et 11 échecs, soit un taux de réussite de 95,96%.

Voici le tableau de suivi de tous les lancements spatiaux chinois effectués depuis le premier qui date de 1970, incluant ceux qui ne sont pas réalisés par les lanceurs Longue Marche, ainsi que le nombre de lancements pour chacun des 4 centres spatiaux chinois –

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • « Le NORAD a répertorié 6 objets en orbite, cela correspond aux quatre satellites qui ont été placés sur une orbite d’environ 495 km × 512 km × 97,4°, le distributeur de satellites et le dernier étage de CZ-11 »
    Petite correction:, le distributeur de satellite est resté fixé au quatrième étage de CZ-11, donc les 6 objests représentent les 5 satellites et le dernier étage

LEAVE A COMMENT