Commémoration officielle en l’honneur de Liu Huaqing

Liu Huaqing, Commandant de la Marine Chinoise - PLAN

Liu Huaqing, Commandant de la PLAN, le “Père des porte-avions chinois – 中国航母之父”

Le 28 septembre 2016,  le Président chinois Xi Jinping assiste à Beijing à un colloque pour commémorer le 100ème anniversaire de la naissance de Liu Huaqing (刘华清 – sept 1916 – 14 janvier 2011) , ancien Vice-Président de la Commission Militaire Centrale et Commandant en chef de la Marine.

Xi souligne le rôle joué par Liu Huaqing dans la construction du socialisme avec des caractéristiques chinoises et son rôle au sein du Parti, de l’Etat et de l’Armée.

C’est l’occasion de revenir sur le parcours de cette figure importante de la sphère militaire : il a  commandé la Marine chinoise de 1982 à 1988 et est considéré comme l’acteur de sa modernisation :  il démontre la nécessité de passer d’une défense côtière à « une défense active en haute mer » et a été un partisan convaincu d’une marine dotée de porte-avions

 

 

Éléments biographiques de Liu Huaqing (depuis la fondation de la République Populaire de Chine)

AnnéeEvénement
1950Après la fondation de la RPC, Liu est transféré à la Marine (PLAN) et sa première affectation est vice-commissaire politique du Premier Collège de la Marine à Dalian (Dalian Naval Academy) .
1954de 1954 à 1958, Liu Huaqing étudie au Soviet Navy Command Naval Command College Voroshilov puis à la Frunze Naval Academy de Leningrad. Lors de cette période,
la marine soviétique a du mal à justifier son existence face aux critiques émanant des forces terrestres soviétiques dominantes. En 1956, Nikita Khrouchtchev nomme à la tête de la Marine soviétique l’Amiral Serguei Gorshkov qui aura une influence énorme sur le développement de la composante navale en URSS ; Liu Huaqing aura sans doute été influencé par cette période durant laquelle la Marine soviétique va commencer à prendre son essor. . ("Brief Biography of Liu Huaqing," Beijing Review 32, No. 47 (20 November 1989), 22.)
1955en septembre : Liu Huaqing est nommé major-général
1958de 1958 à 1961 : Liu Huaqing est Vice-commandant de la Base Navale de Lushun ( 旅顺 ou Lushunkou 旅顺口 , anciennement Port Arthur jusque 1955 quand la ville a été rendue aux chinois) et Chef d’Etat-Major ; il en prendra le commandement ensuite
1961août : Liu Huaqing est nomme directeur de la 7th Research Academy (Warship Research Academy), créée récemment pour la “R&D sur les navires, les systèmes d’armes, l’équipement, et l’assimilation des technologies importées. “ .
1966août : Liu Huaqing devient Vice-directeur de la NDSTC (National Defense Science and Technology Commission), en charge des armements et des équipements navals.
1967Nie Rongzhen (qui sera ) la tête du NDSTC de 1958 à 1975) sui demande en mai 1967 de superviser aussi la recherche et le développement des armements terrestres et aériens
1969et en January 1969, Liu Huaqing est transféré "pour aider laMarine."
1969le 12 June 1969, il dirige la construction navale de la PLAN via un groupe qui sera baptisé en mai 1970 le "naval shipbuilding industry leading group") 
1970le 15 décembre, Liu Huaqing est nommé vice-chef d’état-major de la PLAN, en charge de la construction navale, de la recherche et des armements ; il organise une étude de faisabilité par de hautes institutions d’un plan de modernisation mais les contraintes financières empêchent sa mise en œuvre
197723 décembre, Liu Huaqing est nommé par la Central Military Commission, Vice-Directeur de la NDSTC - National Defense Science and Technology Commission.
1979Février1979, Liu Huaqing est nommé assistant au Chef d’Etat-majot de la PLA et vice-Chef d’Etat-major en 1980 deputy chief of staff.
1982du 28 août 1982 à 1988 : Liu Huaqing est commandant de la PLAN. Après le 12 ème Congrés du Parti en septembre 1982, Deng Xiaoping effectue deux changements importants dans la PLA : Yu Qiuli remplace Wei Guoqing comme Directeur du General Political Department et Liu Huaqing prend le commandement de la PLAN à la suite de Ye Fei. Ces nominations renforcent le contrôle de Deng Xiaoping sur l’Armée et préparent sa modernisation (Chow Ching-wen. "Pragmatists Enhance Influence Over the Liberation Army." The Peking Informers (Hong Kong), vol. xxxv, no. 8, 16 October 1982, pp. 7-8. DS701.P38).
Li Huaqing propose une stratégie de « défense en mer ( 近海防御 ) » et trace une ligne reliant les Kouriles, le Japon, les Ryukyu, Taiwan, les Philippines, Bornéo qu’il appellera la “First Island Chain.”. Les eaux entre cette ligne et la côte chinoise sont considérées comme essentielles dans la vision stratégique de Liu. (Bernard D. Cole, The Great Wall at Sea: China’s Navy Enters the Twenty-First Century (Naval Institute Press: 2001), p.166).
Liu Huaqing se fait l’avocat de la construction de porte-avions durant son mandat en tant que chef de PLAN, mais le soutien politique et financier s’avère insuffisant. Il initie cependant au Shanghai Research Institute une étude de faisabilité sur la conception et la construction d'un futur porte-avions ; des maquettes sont construites et testées dans la piscine (de 600m de long) de l'Institut puis au lac Tai dans le Jiangsu
1985Liu Huaqing demande à la Guangzhou Naval Academy d’organiser un cours pour les futurs commandants de porte-avions ; l’importance de ce cours est souligné par le Président de l’Académie, l’Amiral Yao : «  Since the Second World War, aircraft carriers as the symbols of a country’s important deterrent power have been accorded more attention. For some historical reasons, China has not yet built aircraft carriers. But the Academy must look forward and train experts needed for the carriers. As the building process is long we simply cannot afford to dig wells after becoming thirsty . » (Source : Shen Lijiang, “The Mysterious Course of the Pilot Warship Captains,”Jianchuan Zhishi,no. 7 (1989), p. 6.)
Il demande à l’Etat-Major de la Marine de préparer un plan à long terme pour le développement de la marine chinoise avec comme objectif de sortir des eaux côtières pour atteindre 200 à 400nm en 2000 puis transformer la PLAN en une « blue-water navy » à l’horizon 2050
1987à partir de 1987, Liu est membre de la Commission Militaire Centrale comme vice-secrétaire général Deputy Secretary-General.
1988Liu Huaqing est nommé général
1989lors des manifestations de la place Tian'anmen en 1989, il est le principal commandant chargé des opérations de répression
1989de novembre 1989 à 1997, Liu Huaqing est vice-président de la Commission militaire centrale. A ce poste, il met en avant le démantèlement de l’URSS pour favoriser un rapprochement avec la Russie afin d’acquérir des systèmes d’armes : il affirme que la différence de niveau entre la Chine et les pays occidentaux est moins importante pour les forces terrestres que pour l’aviation et la marine et il reçoit le soutien de Jiang Zemin et Li Peng quand il se fait l’avocat de l’achat de Su-27 et de leur licence. En plus d’être un acteur de la modernisation de la marine, il l’est aussi pour la force aérienne chinoise.
1990juin 1990 : il emmène une délégation d’officiers spécialisés dans la R&D en Russie pour y discuter des échanges technologiques
1992 de 1992 à 1997 , Liu Huaqing est membre du Comité permanent du Bureau Politique
1993 En 1993, le Général Liu Huaqing utilise les événements de la guerre du Golfe pour démontrer les déficiences de la PLA dans un essai publié le 1er août (Liu Huaqing, Unswercingly advance along the road of building a modern army with chinese characteristics, Qiushi n°15) ; il affirme de des ressources additionnelles sont nécessaires et qu'en temps de paix, la Chine ne doit pas négliger la modernisation de sa défense
1995décembre : lors d’un voyage en Russie de Liu Huaqing, un accord est trouvé pour la livraison de 48 Su-27 et pour la production sous licence en Chine du Su-27SK; le contrat sera signé l’année suivante
1997lors du 1997 Moscow Air Show, le général Liu Huaqing est montré dan s PLA Pictorial regardant un film sur les essais du moteur hypersonique du Raduga conçu pour des vitesses de mach 6,5.
2004publication de : Liu Huaqing, Liu Huaqing Huiyilu [ Memoirs of Liu Huaqing ], (Beijing: PLA Publishing House, 2004)

Reportage photos : http://mil.huanqiu.com/mlitaryvision/2012-09/2664377.html

Liu Huaqing visitant la base de Qingdao/Tuandao (hydravions SH-5)

Liu Huaqing visitant la base de Qingdao/Tuandao (hydravions SH-5)

liu-huaqing-4

Liu Huaqing inspectant un Z-9WG armé de HJ-8-9WG armed helicopter and Red Arrow -8 missile)

 

 

Song Wencong, concepteur en chef du J-10 et Liu Huaqing

Song Wencong, concepteur en chef du J-10 et Liu Huaqing

liu-huaqing-5

Written by

Envisager le futur sans oublier le passé, étudier le passé pour comprendre le futur. C'est de cette façon que je tente d'aborder l'aéronautique chinoise, avec honnêteté et sans parti pris.

Latest comments
  • Planning horizon in 1985: up tp 2050 – quite impressive!
    Those navy officers who started first academical aircraft studies: probably retired by the time when Liaoning went to sea?
    Sure, they were guests of honor four years ago.
    Thank you, Bruno – a very usiful article.

LEAVE A COMMENT