Combien de J-10B sont produits et déployés ?

Depuis que les derniers J-10A de Batch 07 sont sortis de la chaîne d’assemblage final en début 2014, l’Usine 132 (CAC) du groupe AVIC à Chengdu s’est enchaîné sur la production des nouveaux J-10B puis de J-10C.

Alors combien de J-10B ont été produits jusqu’à présent et à quelle cadence ? Où sont-ils déployés ? Ce sont des questions qu’on va essayer de répondre aujourd’hui.

La production de J-10B

Étant donné que l’armée de l’air chinoise ne communique jamais publiquement ce genre d’informations, on est contraint de creuser un peu avec des données indirectes, notamment grâce aux photos prises par les amateurs chinois.

Pour le nombre d’appareils produits et la cadence de production, j’établis, très bêtement, une statistique sur l’immatriculation d’usine qui est peinte systématiquement à côté de l’entrée d’air de chaque avion, et la date à laquelle sa photo a été publiée pour la première fois.

Un exemple de l’immatriculation d’usine en 3 chiffres d’un J-10B –

J-10B, Batch 1, 1er appareil

J-10B, Batch 1, 1er appareil

L’immatriculation 1.01 ici se lit « Batch 1, appareil 01 », qui veut dire le premier avion du premier batch de production.

Mais avant d’aller plus loin, il convient de se rappeler deux points importants :

  • La date de publication de la photo n’est pas forcément celle de la prise de vue
  • La date de publication de la photo n’est pas forcément celle de la sortie de chaîne d’assemblage

Une fois ces rappels faits, voici le résultat que j’ai déjà pré-filtré par mois, par année et par programme –

2016 08 26 - Combien de J-10B sont produits et déployés - 22

On peut donc voir que la photo de l’avion immatriculé 1.24, par exemple, a été publiée pour la première fois en Septembre 2014. Cela ne veut pas forcément dire que ce 24ème J-10B du Batch 1 est sorti de l’usine en Septembre 2014, il dit simplement que l’avion a sûrement été produit avant (logique…).

On remarque également que certaines immatriculations sont un peu en désordre, par exemple la photo de l’avion 1.20 a été publiée en Juillet 2014 alors que celle de 1.08 n’est apparue qu’en Août, un mois après.

C’est pour cette raison que pour rendre ce suivi encore plus lisible, on va filtrer de nouveau, en soulignant le plus gros numéro par mois, et si celui du mois suivant est plus petit que celui du mois en cours, on l’ignore et passe au mois après.

On obtient ainsi un nouveau tableau –

2016 08 26 - Combien de J-10B sont produits et déployés - 23

On en déduit donc que la cadence de production de J-10B à CAC est d’environ 3 à 4 avions par mois, soit 36 à 48 appareils par an. J’attends néanmoins les éléments sur le nombre du moteur AL-31FN Série 3 livré chaque année aux Chinois depuis 2014 pour établir une analyse plus fine.

Quant au nombre total de J-10B produits, le dernier du programme qui a été photographié porte l’immatriculation 1.53, mais d’autres canaux d’information me signalent que le dernier avion du Batch 1 est immatriculé 1.56.

Si cette information est correcte, cela voudra dire qu’au moins 56 avions J-10B ont été produits.

La chaîne d'assemblage final de J-10B : le technicien qui a posté cette photo et une autre sur le J-20 a été licencié pour avoir enfreint le règlement intérieur

La chaîne d’assemblage final de J-10B : le technicien qui a posté cette photo et une autre sur le J-20 a été licencié pour avoir enfreint le règlement intérieur

Le site de la joint-venture motoriste GTERPC Salut, qui fournit les moteurs AL-31FN Série 3 aux Chinois pour le programme J-10B, confirme bien que la production en série a été démarré en 2013, comme indiqué dans mon tableau de suivi :

The initial operation of the first batch of the J-10 production aircrafts with AL-31FN series-3 engines, year of manufacture 2013, is underway at the Customer’s (PRC) facilities.

A noter qu’un J-10B s’est écrasé en Novembre 2014 près de Chengdu, on ignore si le CAC a produit un appareil de plus pour le compenser.

2016 08 26 - Combien de J-10B sont produits et déployés - 07

Le déploiement de J-10B

La question qui suit est de savoir quelles unités opérationnelles ont reçu les J-10B aujourd’hui.

Les personnes qui suivent de près la défense chinoise savent que ces informations sont encore plus sensibles. Les amateurs qui postent les photos des avions entrés en service ont pris l’habitude de masquer ou flouter l’immatriculation opérationnelle en 5 chiffres.

Mais il y a toujours des loupés.

On sait donc qu’au moins 4 régiments de l’armée de l’air chinoise ont reçu, progressivement, leur J-10B.

Il s’agit du –

  • Centre de transformation des pilotes de Cangzhou
  • 5ème régiment de la 2ème division, basé à Xiangshan, près de la frontière sino-vietnamienne
  • 56ème régiment de la 19ème division, basé à Matougang, près de Zhengzhou
  • 61ème régiment de la 21ème division, basé à Yanbian, près de la frontière Nord avec la Corée du Nord

On voit mieux la localisation de ces 4 unités sur la carte –

2016 08 26 - Combien de J-10B sont produits et déployés - 24

Aux dernières nouvelles, chacun des régiments opérationnels ont reçu 16 avions J-10B, tandis que 8 sont affectés au centre de Cangzhou, dont 4 équipés de moteur chinois WS-10B.

Comme un régiment de l’armée de l’air chinoise compte 28 avions, aucun des 3 régiments n’est donc au complet. L’arrivée des nouveaux J-10C devrait combler le reste.

Après plus de 300 J-10A et J-10S biplace produits et entrés en service, la famille J-10 continue à grandir aujourd’hui. Ils sont devenus l’un des piliers incontournables de la défense aérienne du pays, alors que certains généraux de l’armée de l’air chinoise ne juraient que par les appareils Sukhöi, il y a 20 ans.

2016 08 26 - Combien de J-10B sont produits et déployés - 19

Le prototype 1031 du J-10B avec un nouveau pod de désignation et deux nouvelles LGB

Aujourd’hui, mis à part les nouveaux J-10C qui sont actuellement en production, les rumeurs datant du mois d’Avril cette année parlent déjà du développement en cours de la version J-10D.

Cette dernière devrait avoir des réservoirs conformes pour accroître son autonomie, un nouveau moteur chinois de la famille WS-10 d’une poussée de 14t, avec une tuyère furtive pour réduire sa signature thermique et radar.

Après le J-10, le J-20, le drone MALE Wing Loong, le drone HALE Soar Dragon, le drone hypersonique et la mini-navette spatiale, avec quel nouveau programme Chengdu va encore nous surprendre dans les années à venir ?

J’ai mes petites idées, et vous ?

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT