La Chine offre 3 000 armes légères aux Philippines

Alors que la bataille continue de faire rage dans la ville de Marawi entre les forces armées philippines et les djihadistes de l’organisation Abou Sayyaf, alliée à l’État islamique, la Chine a affrété de son côté, le 27 Juin dernier, quatre de ses avions de transport militaires IL-76MD pour convoyer quelques 3 090 armes légères et 6 millions de munition jusqu’à la base aérienne de Clark.

Ces fusils d’assaut et de précision d’une valeur de 50 millions de yuan (~6,45 millions d’€) ont été offerts par le gouvernement chinois aux Philippines, au nom de l’assistance militaire urgente. Rajoutant à cela un don de 15 millions de peso (~260 milles d’€) pour aider les familles de soldats blessés ou tués dans ce conflit.

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, s’est déplacé personnellement pour diriger la cérémonie de réception de ces armes, en présence de l’ambassadeur chinois ZHAO Jian Hua.

« Les deux pays sont entrés dans une nouvelle phase de dialogue et de coopération », indique ZHAO aux journalistes, « C’est non seulement dans l’intérêt de la Chine et des Philippines, mais aussi de toute la région, de travailler ensemble pour lutter contre les menaces du terrorisme. »

Ce premier lot d’armements fait partie d’un plan d’aide de 12,6 millions d’€ promis par le gouvernement chinois, qui a également accordé une ligne de crédit de 438 millions d’€ pour que les Philippines achètent des armes et des équipements fabriqués en Chine.

La ville de Marawi, située sur l’île de Mindanao au sud du pays, est devenu le champ de bataille entre les 3 000 soldats philippins et quelques centaines d’assaillants djihadistes. Mais malgré la supériorité numérique et la loi martiale déclarée par le président Duterte depuis le 23 Mai au soir, l’armée philippine ne parvient pas à reprendre contrôle de la ville. Des milliers de civils ont pris la fuite de la ville.

Les armes offertes par la Chine – comprenant les fusils de précision NSG-1 et NDM-86, et les fusils d’assaut CQ-A , tous trois développés par le groupe chinois NORINCO – devraient donc en partie dédiés aux troupes déployées sur l’île de Mindanao.

Le choix de ces armes ne semble pas être un hasard. En effet, le CQ-A qui utilise des cartouches de calibre 5,56×45 mm compatible OTAN est issu de la rétro-ingénierie du fusil américain M4, tandis que le NDM-86 est la variante d’export du Type 79 utilisé par l’armée chinoise, lui-même dérivé du DMR soviétique SVD (Snayperskaya Vintovka Dragunova).

Le NSG-1, quant à lui, vient du fusil de précision de conception chinoise CS/LR4A et c’est probablement le plus coûteux des trois, à 260 milles de yuan d’unité (d’où son surnom en Chine « 260 milles »). Durant la compétition AASAM-2016 (Australian Army Skill at Arms Meeting), l’équipe de l’armée chinoise a obtenu le deuxième prix général, dans les épreuves Sniper Championship, grâce aux tirs rapides sur des cibles situées à 1 070 mètres de distance, en utilisant le fusil CS/LR4 de calibre 7,62×51 mm.

Selon l’ambassadeur chinois, un deuxième lot d’armements devrait arriver aux Philippines « dans les mois à venir », sans toutefois préciser la date ni le contenu. Certaines sources parlent d’une prochaine livraison d’ici le mois d’Août, mais cela reste à confirmer.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Je ne connaissait pas du tout ce fusil de précision CS/LR4 qui pourtant à servi dans la compétition australienne depuis au moins 2013 (recherche rapide google….). Qui le construit ?

  • Bonjour,

    Je viens de découvrir ce blog et je le trouve exceptionnel pour la qualité et la quantité d’informations sur l’armée chinoise.
    Existe-t-il un blog équivalent, si possible en français, sur l’autre géant asiatique l’Inde ?
    Cordialement

    Bayerley

LEAVE A COMMENT