La Chine assemble sa première centrale nucléaire flottante

La première centrale nucléaire flottante chinoise va passer très prochainement en phase d’assemblage final, indique un article publié par le groupe CNNC (China National Nuclear Corporation) aujourd’hui.

L’assemblage sera pris en charge par le chantier naval BSIC (Bohai Shipbuilding Heavy Industry Company) du groupe de construction navale CSIC, qui est l’unique chantier naval en Chine qui fabrique des sous-marins nucléaires.

Approuvé par la Commission nationale du développement et de la réforme en début Janvier 2016, ce projet de démonstration a pour objectif de valider les technologies clés et d’évaluer l’exploitabilité des centrales nucléaires sur mer.

Maquette d'une centrale nucléaire flottante dans la baie de Bohai

Maquette d’une centrale nucléaire flottante dans la baie de Bohai

La première phase du projet consiste à construire 20 centrales flottantes pour fournir de l’énergie nécessaire, aux explorations pétrolières dans la baie de Bohai et aux récifs chinois en mer de Chine méridionale.

Conçu par l’Institut 719 du groupe CSIC et avec la participation de la NPIC (Nuclear Power Institute of China), la CNPRI (China Nuclear Power Technology Research Institute) et la CNOOC (China National Offshore Oil Corporation), ces centrales nucléaires flottantes seront équipées de réacteur miniaturisé de conception chinoise, ACP-100S, d’une puissance de 100MWe.

Si le planning de la production est respecté, la coque de la première centrale flottante sera mise à flot vers 2017. L’installation de réacteurs et des équipements est prévu en 2018, pour une mise en service d’ici 2019.

Une fois entré en production de série, le coût de construction de chaque centrale sur l’eau s’élèvera à 2 milliards de Yuan (~269 M€). Ce premier démonstrateur aura coûté, quant à lui, dans les 3,5 milliards de Yuan.

Les études montrent que l’exploitation pétrolière dans la baie de Bohai aura besoin de 400MWe supplémentaire en énergie dans les années à venir, et le coût de l’électricité produite par une centrale flottante est estimé à 0,92 yuan/kWh, contre 2,0 yuan/kWh par des méthodes conventionnelles.

Les centrales flottantes devraient permettre de résoudre aussi le problème en électricité des radars à grande puissance et des usines de dessalement, qui seront installés sur les récifs chinois en mer de Chine méridionale.

Récif + Centrale nucléaire flottante ≥ Porte-avions nucléaire ?

De manière inattendue dans un tel texte, l’article de la CNNC estime que chaque récif en mer de Chine méridionale équipé d’une centrale nucléaire flottante équivaut à un porte-avions nucléaire.

« C’est moins cher que de construire un groupe aéronaval avec un porte-avions », et « l’île de Yongxing et le récif de Fiery Cross, dotés des missiles et des avions de chasse, seront comme des porte-avions et ils seront plus efficace que n’importe quel porte-avions américain qui vient de loin », rajoute l’article.

La marine chinoise vient de terminer il y a quelques jours un exercice naval d’envergure autour de l’île de Yongxing dans les Paracels, et la piste d’atterrissage de 3 000m du récif de Fiery Cross est inauguré depuis mi-Janvier cette année.

A noter que l’Institut 719 travaille en parallèle sur une version semi-submersible de la centrale nucléaire, elle utilisera un autre réacteur chinois ACPR50S de 20MWe.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Tiens, toujours rien en septembre ?

    Il faudra que je fasse une recherche plus sérieuse de retour de vacances.

  • Entendu 🙂

  • La Russie devait mettre a l’eau en octobre 2016 un tel concept mais je n’ai pas trouvé d’article récent en français sur ce sujet.

      • On en parlera certainement sur les sites consacré à la marine 😉

LEAVE A COMMENT