Essai Balistique : 3 tirs en 2 jours ?

Après une semaine d’accalmie, les forces des fusées chinoises semblent avoir repris les activités d’essai balistique à l’Ouest du pays.

Ainsi, deux tirs auraient eu lieu le vendredi 26 Mai, suivi par un autre lancement balistique le jour d’après, si l’on croit à l’analyse des messages aux navigants aériens (NOTAM) publiés récemment.

On avait signalé il y a une semaine l’existence d’un essai potentiellement balistique, dont une très grande zone de retombée de 422 308 km², soit l’équivalent de 3/4 de la France métropolitaine, a été créée, mais les trois nouveaux tirs en espace de deux jours semblent revenir « à la normale ».

En effet, le premier, qui a eu lieu le vendredi vers 10h40 heure de Pékin, correspondrait à celui d’un missile balistique de courte portée. Lancé à priori depuis le site de Jiuquan près du centre spatial JSLC, le vol n’aurait duré que quelques minutes, pour une distance parcourue estimée entre 600 et 1 200 km.

Le missile pourrait avoir pris pour cible le champ de tirs dans lequel se trouve plusieurs sites imitant les installations militaires étrangères.

A1178/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1705260240 C) 1705260340
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.B215: NUKTI-JIAYUGUAN VOR ‘CHW’
2.G470: BIKNO – DUNHUANG VOR ‘DNH’.
3.W187: DUNHUANG VOR ‘DNH’ – NUKTI.
4.W191: DUNHUANG VOR ‘DNH’- MOVBI.

Le deuxième essai balistique, s’il en est un, aurait eu lieu dans la soirée, vers 21h30 heure de Pékin. Le tir devrait être en provenance d’un autre centre spatial chinois situé à Taiyuan, avec une portée deux à trois fois plus importante par rapport au lancement du matin.

Le missile devrait alors voler en direction de Korla dans la province de Xinjiang, où se situe un centre de contrôle et de suivi balistique, d’après l’orientation des segments aériens fermés. Il n’est pas exclus qu’il puisse venir aussi du Nord-Est de la Chine pour viser le champ de tirs situé à Minfeng.

A1179/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1705261330 C) 1705261430
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. B330: YABRAI VOR ‘YBL’- GOBIN.
2. W66: DENGKOU VOR ‘DKO »- GOBIN.

Essai Balistique

Les segments aériens fermés (en jaune) et la trajectoire possible (en blanc) du vol (Image : East Pendulum)

Le troisième et dernier tir, quant à lui, a lieu le samedi 27 à 09h40 du matin heure locale. Les segments aériens interdits de survol sont très proches de ceux du matin de la veille. Le même type de missile balistique pourrait donc avoir été utilisé les deux jours.

A1186/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZLHW B) 1705270140 C) 1705270240
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.B215: NUKTI-N4027.9E09724.1
2.G470: BIKNO – DUNHUANG VOR ‘DNH’.
3.W187: DUNHUANG VOR ‘DNH’ – NUKTI.
4.W191: DUNHUANG VOR ‘DNH’- MOVBI.

Essai Balistique

L’essai du samedi 27 Mai 2017 (Image : East Pendulum)

Il est à noter que d’après un article paru le 26 Mai dans le journal officiel de l’armée chinoise, une brigade des forces des fusées chinoises a mené très récemment des tirs de missile balistique en salve à l’Ouest de la Chine.

Essai Balistique

Les tirs en salve récents des missiles balistiques (Photo : PLA Daily)

La seule photo publiée dans l’article montre la trace de plusieurs missiles balistiques qui ont décollé au même temps, et l’un d’eux est un MRBM de type DF-16.

On a effectivement enregistré plusieurs activités au 27, 29 et 30 Avril, ainsi que le tir atypique du 18 Mai que nous avons évoqué en haut, mais il est encore trop tôt pour identifier de quel jour s’agit-il précisément, même si nous penchons légèrement vers celle du 29 Avril (voir notre dossier « Missile Balistique : 4 essais en 4 jours » pour plus de détails).

On peut également faire remarquer des activités balistiques assez denses en Chine cette année, du début Mars à fin Mai, alors que les statistiques historiques de ces derniers années nous disent que le mois de Juin reste souvent calme à ce niveau là, nous verrons donc si le contexte géopolitique et les programmes de développement en cours vont modifier la donne en 2017.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT