ASBM : Deux tirs d’essai en Septembre 2016

Selon nos sources d’information, le mois dernier, le président chinois XI Jinping aurait ordonné les forces des fusées chinois d’effectuer des tirs d’échantillonnage.

Une brigade des forces stratégiques chinoises se serait alors déplacé de « plus de 1 000 kilomètres » de leur caserne pour mener ces tirs. Deux missiles balistiques, « capable d’atteindre l’île de Guam », auraient été lancés et ont tous atteint leur cibles.

Parmi l’arsenal des missiles balistiques chinois, les modèles hors ICBM qui sont capables d’atteindre cette île qui héberge la majorité des forces américaines en Pacifique sont le DF-3A, le DF-4 et le nouveau DF-26.

Si on se réfère aux messages aux navigants aériens (NOTAM), quatre dates pourraient correspondre à ces tirs d’essai – il s’agit du 7, du 22, du 23 et du 24 Septembre.

Le tir du 7 Septembre est analysé dans notre dossier « Assister en live à un tir de missile balistique DF-21« , le témoignage et les zones aériennes fermées (lignes jaunes en bas) indiquent plutôt un tir de missile de plus courte portée comme le DF-21.

Essai balistique du 7 Septembre

Essai balistique du 7 Septembre

Celui du 22 Septembre semble être de la même nature que l’essai du 7. Nous l’avons déjà étudié aussi dans « Nouveau tir d’essai balistique du 22 Septembre« , un missile balistique très courte portée semble être utilisé et ne correspond donc pas à notre information.

Le double tir d’essai du 23 Septembre, que nous avons également analysé auparavant, parait être le plus proche des informations qu’on a reçu. D’abord nos sources ont parlé de deux tirs d’essai et les NOTAMs du 23 montrent bien deux fenêtres de lancement bien distincts. Ensuite la distance des tirs peut peut aller au-delà des 2 100 kilomètres si les deux tirs ont lieu près de Taiyuan (TSLC), l’un des sites d’essai balistique habituels en Chine.

Double tirs d'essai balistique du 23 Septembre 2016

Double tirs d’essai balistique du 23 Septembre 2016

Enfin, le tir d’essai du 24 Septembre avait les mêmes zones aériennes interdites, mais une seule fenêtre de tir est mentionnée selon les NOTAM, il ne correspond donc pas à notre sujet.

Concernant les missiles tirés qui sont « capable d’atteindre l’île de Guam », étant donné que la brigade qui s’est chargé de ces tirs ont dû se déplacer de plus de 1 000 kilomètres, il est peu probable que ce soit le vieux DF-4 à ergol liquide qui se lance soit en silo ou sur pas de tir, on peut donc écarter à priori cette piste.

Le missile balistique DF-3 à ergol liquide

Le missile balistique DF-3 à ergol liquide

Le vieux DF-3A est proche de l’âge de la retraite et il n’y a aucun sens d’effectuer un double tir d’échantillonnage sur un modèle qui ne sert pratiquement qu’à entraîner les opérateurs.

Il reste plus donc que le nouveau DF-26, entré en service dans les forces des fusées chinoises récemment, qui correspond à la description du sujet. Ce sont donc des nouveaux tirs de ce missile MRBM à la fois conventionnel et nucléaire, capable d’attaquer des grosses cibles sur mer comme les porte-avions sur une distance de 2 à 3 000 kilomètres, après son premier tir opérationnel de cet été.

A noter que si les deux tirs ont bien eu lieu le 23 Septembre, alors l’événement a précédé juste la visite du président chinois XI au quartier général des forces des fusées le 26 Septembre dernier, où le numéro un de la Chine a précisé l’importance d’avoir une capacité de dissuasion nucléaire et de projection conventionnelle forte, disponible et prête à agir en cas de besoin.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • 2015 military parade’s list of list of missiles and commanders gives a hint that DF-26s are deployed by 54th Base.

    « …Chinese government publications indicate the possible establishment of a test and evaluation unit (试训队) under the 54 Base, headquartered in Luoyang, Henan Province. Located within Xinyang City in southeastern Henan, the test and evaluation unit may be introducing a new missile variant into the Second Artillery Force’s operational inventory… »

    Luoyang undergone major construction and extension works and lies within 800 km direct from Wuzhai.

    Although Yuxi provides equal reach for Diego Garcia and Guam.

LEAVE A COMMENT