l’An-225 : le plus grand avion du monde s’installe en Chine ?

Selon le quotidien chinois « Economic Information Daily » paru aujourd’hui, le groupe Hong Kongais China Airspace a signé un accord de collaboration avec la société ukrainienne Antonov, le 30 Août à Pékin, pour établir des sites de production de l’An-225 en Chine.

Le groupe China Airspace obtiendrait, d’après le texte, toutes les technologies, les plans et la licence de production de cet avion cargo, le plus grand du monde. Le moteur D-18T ferait partie de l’accord également.

Le groupe chinois prévoit de construire deux sites de production, l’un à Luzhou dans la province de Sichuan, et le deuxième à Guigang qui se situe à 300km à l’Ouest de Guangzhou.

Les nouveaux An-225 produits en Chine, dont le premier pourrait sortir de la chaîne d’assemblage au plus tôt en 2019, seront principalement utilisés dans le transport de fret aérien.

Depuis sont premier vol au 21 Décembre 1988, cet avion de 175t à vide et d’une capacité de fret de 250t n’a été produit qu’à un seul exemplaire. Il est toujours opérationnel aujourd’hui dans la compagnie de transport ukrainienne Antonov Airlines pour le transport de fret « hors norme ».

Une nouvelle surprenante

Cette nouvelle est surprenante, au premier regard, pour plusieurs raisons.

La première, qui m’a mis des gros doutes, est la date à laquelle le premier exemplaire sera assemblé. Pour une société qui n’est pas connu du secteur de construction aéronautique, produire un avion de telle taille nécessite un temps considérable pour bâtir toute une chaîne d’infrastructure, allant de la conception, la fabrication des pièces élémentaires jusqu’à l’assemblage, plus les installations de test et d’intégration.

Sans parler la durée pour la « digestion », même si selon l’annonce le transfert de technologies semble être « total ». Qui plus est le groupe China Airspace compte remettre l’avion au goût du jour, donc y amener certaines modernisations, tout ceci demande un temps non négligeable.

2016 08 31 - l'An-225 le plus grand avion du monde s'installe en Chine - 04

La différence de taille entre l’An-225 et un Boeing 747-400

Sortir un An-225 modernisé, d’une MTOW de 640t, en 3 ans seulement et surtout « from scratch », il me paraît peu probable personnellement.

Projet de production de l’An-225 en Chine ?

Ces doutes m’ont amené à vérifier un certain nombre de choses, à commencer par la source, le journal « Economic Information Daily ».

A priori, pas de souci sur sa crédibilité. C’est le premier journal économique du pays, un positionnement comme « Les Echos » en France, et il est géré directement par l’agence de presse étatique Xinhua.

Le journaliste ZHANG Limin (张利民) semble travailler dans les actualités économiques depuis plus de 12 ans pour plusieurs journaux chinois spécialisés. Ses sujets concernent tous l’économie et la finance, il y a donc une certaine cohérence historique.

Recherche sur China Airspace Group

Recherche sur China Airspace Group

Pour la société chinoise en question, comme China Airspace serait basée à Hong Kong, je suis allé vérifier sur le site du bureau de Companies Registry de Hong Kong.

La société est bien enregistrée à Hong Kong depuis le 7 Juin 2012 sous le nom de « China Airspace Industry Group Limited », pour un capital de 500 millions HKD, soit environ 58 millions d’euro.

Les principales activités de China Airspace sont dans la construction des aéroports. Elle a participé à au moins une trentaine de projets en Chine, dont celui de Pékin. Mais à priori elle n’a aucune expérience dans la construction aéronautique.

Sur le fait que ce groupe chinois va établir deux sites de production à Luzhou et à Guigang, je n’ai pas pu trouver de l’information sur un éventuel projet à Luzhou, mais il existe bien une zone d’activités dédiée à l’aéronautique à Yunlongzhen, un district situé dans le Nord de la ville.

Pour le projet à Guigang, la chaîne de télévision locale de Guigang confirme que la mairie de la ville et China Airspace ont signé un accord cadre pour y construire un site de production des pièces et des composants aéronautiques, notamment pour les moteurs.

Il y a aussi d’autres informations sur la volonté de China Airspace de bâtir un réseau de transport de fret aérien dans le Sud-Est de la Chine, et vers l’Asie Sud-Est et le Dubai. Par exemple, une réunion d’échange a eu lieu en Mai 2015 entre le CEO de China Airspace et la ville de Yixing pour étudier la faisabilité d’un accord commun.

2016 08 31 - l'An-225 le plus grand avion du monde s'installe en Chine - 03Pour finir, la seule photo que j’ai trouvé sur la signature de l’accord entre China Airspace et Antonov semble montrer que les principaux dirigeants du constructeur ukrainien sont présents.

En comparant cette photo avec la page de présentation de l’équipe de management d’Antonov, on voit que son président Oleksandr A.Kotsiuba et le vice-président Oleg V.Orlov étaient présents.

Sur la banderole rouge derrière les hommes il y est marqué « Cérémonie de signature de l’accord pour le projet de construction d’avion entre China Airspace et Antonov ».

Tout porte à croire que ce projet de production de l’An-225 en Chine est bien réel. Surprenant, mais jusqu’alors semble être vérifié…

Il reste tout de même beaucoup de questions sans réponse aujourd’hui – Quel est le Business modèle d’une telle flotte de l’An-225 ? Quels aéroports en Chine peuvent supporter l’An-225 ? Où aura lieu la formation des pilotes ?…etc.

En attendant d’autres éléments qui nous permettraient de suivre l’avancement du projet, cette histoire de l’An-225 en Chine me fait surtout penser à la société chinoise qui a acheté l’ancien porte-avions soviétique Vayrag, qui est devenu le 16 Liaoning aujourd’hui.

L’affaire à suivre.

Henri K.

 

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Hi, Henri. Does the 2019 date refer to the first Chinese-built An-225 or simply the completed second prototype (which is currently unfinished)?

    Thanks!

  • 1. doubt about possible market for such plane, unless some obscure future: Antonov is not too busy with existing fleet of his smaller cargo planes.
    2. both airframe and motors are products of the seventies: what’s the point to take it over?

  • Si jamais la cellule n’est pas modifiée, que la motorisation reste la même, et surtout si la cellule partiellement achevée de l’An-225 n°2 est transférée en Chine par bateau, 2019 me parait ambitieux mais plausible.

    peut-être que si le besoin s’en fait sentir, une nouvelle motorisation pourrait voir le jour, avec des moteurs indigènes ? En tout cas, sur étagère, je ne vois que des moteurs occidentaux de disponibles actuellement dans cette gamme de puissance.

    On pourrait même envisager de réduire le nombre de moteurs à 4 avec par exemple des moteurs GE90 (ou concurrents), sachant qu’il faudrait à la louche 4 moteurs dans la gamme des 385 kN de poussée.

      • Je n’ai pas d’éléments concrets sur le besoin ou non de changer de moteurs, mais ça peut se justifier par l’amélioration des performances pour des terrains en altitude ou sous climat chaud, ou bien l’amélioration du coût LCC avec une conso et une maintenance réduite, voire une communalité des pièces de rechange avec les gros porteurs des compagnies aériennes chinoises (777/A330)

LEAVE A COMMENT