Airshow China 2016 : le paradis des parachutistes

De quads (ATV) armés au blindé de combat d’infanterie, de canon d’assaut 8×8 à hélicoptère de combat, les industriels chinois ont présenté une large panoplie des armements spécialement conçus pour les parachutistes à la 11ème édition du Salon de Zhuhai.

Certains de ces équipements militaires exposés viennent directement des unités parachutistes de l’armée de l’air chinoise – la fameuse 15ème armée parachutiste, l’IFV ZBD-03 ou encore la nouvelle variante de l’hélicoptère de combat Z-10K.

 

le Z-10K, le cavalier du ciel

C’est en Juillet 2015 que la photo du premier prototype d’une nouvelle version de Z-10, hélicoptère de combat déjà largement introduit dans l’armée de terre chinoise, est apparue sur l’internet chinois.

Prototype de Z-10K

Prototype de Z-10K

Le Z-10K, d’une masse au décollage de 5,5 tonnes, servent les parachutistes chinoises depuis Janvier 2016. Cette variante représente quelques légères modifications comme la présence de nouveaux senseurs à l’extrémité des ailerons, d’un nouveau canon 23 mm, d’un camouflage vert et marron, et d’un nouveau lance-roquettes multiples de 19 tubes.

Lance-roquettes 19 tubes utilisé uniquement par les parachutistes chinoises

Lance-roquettes 19 tubes utilisé uniquement par les parachutistes chinoises

L’appareil qui est venu à Zhuhai cette année est immatriculé 6366. Le groupe d’armements terrestres NORINCO profite pour présenter quelques munitions aéroportées, comme les roquettes guidées 90 mm BRM-1, les missiles Air-Sol Blue Arrow 7 et Blue Arrow 9.

A priori le Z-10K ne livrera pas de démonstration en vol cette année, et se contente de la présentation statique à l’extérieur.

 

ATV 8×8, des petites plateformes avec des grosses armes

Quatre ATV (All-Terrain Vehicule) 8×8 armés, montés sur deux types de plateforme différents, sont présentés par NORINCO et China South Industry, deux principaux concepteurs chinois des armements terrestres, au Salon de Zhuhai.

NORINCO est venu avec une version avec tourelle téléguidée de 23mm, et une autre avec un LRM 36 tubes de 107mm. Le premier pour la défense anti-aérienne et l’appui d’infanterie, et le deuxième pour l’attaque en profondeur et contre les fortifications.

China South Industry, quant à eux, propose une version mortier-obusier 120 mm appelé CS/SM-10, et une version mortier de chargement rapide de 81 mm, le CS/SS-6. Elles permettent aux parachutistes de disposer une puissance de feu lourde, couvrant un périmètre allant de quelques kilomètres à une vingtaine de kilomètre, sans avoir besoin de recourir systématiquement à l’appui d’artillerie des autres corps d’armées.

 

Canon d’assaut automobile 8×8 de 105mm

A côté de l’avion de transport moyen Y-9 qui se trouve sur le tarmac, on a remarqué la présence d’un nouveau canon d’assaut 105 mm monté sur une plateforme 8×8. Spécialement conçu pour les parachutistes, il fournit une solution rapide en appui de tir direct et en capacité anti-char.

Le blindé devrait peser une dizaine de tonne avec un blindage moyen capable de protéger les 6 à 8 soldats avec leur équipements contre les armes légères. La présence des hélices à l’arrière suggère que l’engin dispose d’une capacité amphibie limitée.

 

AHS-4, le Hotwizer 155 mm ultra-léger dédié aux parachutistes

Au niveau de l’artillerie lourde, NORINCO a développé, à partir de son hotwizer 155 mm pour infanterie de montagne AH-4, une version ultra-légère capable d’être transporté par un hélicoptère ou un avion de transport moyen appelée AHS-4.

On connait encore peu sur l’AHS-4, mais son grand frère, l’AH-4 de 155 mm calibre 39, qui vient de gagner contre le BAE M777 dans un appel d’offre en Moyen Orient, est également exposé dans le hall de NORINCO.

L’obusier de montagne pèse 4 500 kg et nécessite 7 personnes pour sa manipulation. Sa portée varie en fonction de l’obus utilisé – 25 km avec un obus ERFB-HB/HE, 30 km en ERFB Bleed/HE, ou 40 km en HE ERFB RA/BB.

NORINCO confirme également que le canon peut tirer des obus guidés laser d’une portée de 25 kilomètres, comme le GP6, avec une probabilité de 90% à toucher sa cible dès le premier coup.

La structure d’AH-4 est fabriqué principalement en acier spécial, sans pour autant impacter son poids et sa résistance, qui atteignent le même niveau que le M777 selon son constructeur.

 

ZBD-03, l’IFV des parachutistes chinoises

Le dernier équipement lourd présenté par NORINCO qui est dédié aux parachutistes est le blindé d’infanterie ZBD-03. Cet IFV de 8 tonnes est admis au service depuis de nombreuses années, il est l’un des rares blindés en Chine qui sont équipés d’une suspension hydraulique, ce qui lui permet d’ajuster son hauteur et d’améliorer le confort de ses 8 passagers (équipage compris).

Parachutable directement depuis un avion de transport comme le Y-9 ou l’IL-76MD, l’IFV chinois a gagné le deuxième prix au concours des parachutistes en Russie cette année.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Des régiments de l’alat chinoise sont donc affecté organiquement aux divisions parachutistes et non plus aux groupes d’armées ?

LEAVE A COMMENT