91 jours ! Nouveau record du planeur sous-marin chinois

Les équipes de l’Institut SIA (Shenyang Institute of Automation Chinese Academy of Sciences), de l’Académie chinoise des Sciences, ont récupéré jeudi dernier leur planeur sous-marin « Sea Wing 1000 » dans le nord de la mer de Chine méridionale.

Avec 91 jours de fonctionnement sans interruption, le drone marin autonome et non propulsé chinois bat non seulement le nouveau record du pays en terme de durée de navigation, mais aussi en distance et quantité de données collectées avec 1 884 km parcourus et 488 sections sous-marines scannées.

Le planeur sous-marin avait été largué le 14 Juillet par le vaisseau mère « Science » avec 11 autres engins similaires, qui ont ensuite été mis en réseau par les scientifiques chinois dans une zone de 135 × 75 miles nautiques (250 × 139 km) durant un mois pour observer la formation des tourbillons sous-marins, avant de poursuivre seul sa route.

Durant les missions, le drone a également résisté aux conditions maritimes difficiles, à cause des cinq typhons qui s’abattaient successivement dans la région.

Selon le chercheur YU Jian Cheng (俞建成) du SIA, le planeur sous-marin « Sea Wing » dispose d’un réservoir hydraulique fonctionnant comme la vessie natatoire d’un poisson. Le changement du volume de ce réservoir permet au drone d’avancer lentement sous l’eau dans un mouvement en W, grâce à la variation de la flottabilité.

Malgré sa faible vitesse, ce mode de fonctionnement consomme peu d’énergie et assure donc une autonomie relativement longue. Par rapport aux autres engins propulsés, un planeur sous-marin présente aussi des avantages comme le faible coût de construction et de maintenance.

L’Institut SIA a démarré le développement des planeurs sous-marines en 2003. Le premier prototype industriel a été assemblé en 2008 et a effectué son essai à la mer un an plus tard.

Pour adresser aux différents besoins opérationnels, les ingénieurs de SIA ont développé trois versions de planeur sous-marin pouvant atteindre les 300, 1 000 et 7 000 mètres de profondeur. La première plongée sous 1 000 mètres de profondeur a été réalisée en Mai 2014.

Le modèle « Sea Wing 7000 » a battu par ailleurs le record de profondeur atteinte par ce genre d’engin, en plongeant jusqu’à 6 329 mètres sous le niveau de la mer, dans la fosse des Mariannes, lors de ses dernières sorties en mois de Mars cette année.

Plusieurs entités en Chine ont aussi développé leur propre planeur sous-marin, comme le Hai Xiang (海翔, Planeur de la mer) conçu par l’Institut 702 du groupe naval CSIC, ou encore le Hai Yan (海燕, Hirondelle de la mer) de l’Université de Tianjin.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments

LEAVE A COMMENT