Le 7e navire SIGINT Type 815A mis à l’eau

La famille de navires d’espion chinois Type 815 continue à grandir de manière soutenue. En effet, le chantier naval Hudong-Zhonghua situé sur la fleuve Huangpu à Shanghai vient de mettre à flot le 7e bâtiment Type 815A, qui est le 8e de série construit, ce vendredi 8 Septembre à 14h00 heure locale.

C’est le 13e navire de guerre chinoise mis à l’eau en 2017, hors petits navires auxiliaires et sous-marins.

ClasseN° SérieN° CoqueNomCatégorieTonnageDate de mis à l'eau
Type 056A41 ou 42Corvette ASW1 3402017-01-27
Type 815A6SIGINT6 0002017-02-14
Type 054A26AnyangFrégate4 0532017-03-28
Type 636A9Haiyang 29Bâtiment hydrographique6 0002017-03-30
Type 054A27Frégate4 0532017-04-01
Type 001A1Porte-avions60 0002017-04-26
Type 9012Pétrolier Ravitailleur45 0002017-05-06
Type 0715LPD25 0002017-06-15
Inconnu1Mesure Acoustique5 0002017-06-25
Type 052D13Destroyer6 8002017-06-26
Type 0551Destroyer12 0002017-06-28
Type 056A42 ou 43Corvette ASW1 3402017-07-26
Type 815A7SIGINT6 0002017-09-08

Immatriculé d’usine H1807A, ce nouveau Type 815A est né à peine sept mois après le précédent, qui a été mis à l’eau en mi-Février dans le même chantier naval.

Le navire de 133 mètres de long et 18 mètres de large, et déplaçant 5 998 tonnes pleine charge, devrait être admis au service actif par la marine chinoise d’ici fin Juillet 2018, selon notre estimation.

Après l’entrée en service du 1er de classe, 851 Beijixing, en 1999, la marine chinoise a attendu 11 ans avant de s’offrir un deuxième exemplaire. Et depuis 2014, le rythme s’accélère avec trois bâtiments supplémentaires en 2015, et un en début 2017.

Type 815A

Le 7e Type 815 sur la cale sèche n°1 du chantier naval Hudong à Shanghai, le 20 Mai 2017 (Photo : Accucheleve)

Au total, les forces navales chinoises disposent à ce jour un bâtiment Type 815 et cinq Type 815A opérationnels. Chacune des trois flottes chinoises dispose donc aujourd’hui deux bâtiments collecteur de renseignements, signe que la marine chinoise accorde une attention particulière dans ce domaine. D’ici s’joutent deux autres actuellement en construction qui pourraient rejoindre les rangs en 2018.

On peut déjà noter plusieurs apparitions de ces navires SIGINT chinois plus ou moins loin des côtes – Fin 2015, le 851 Beijixing est resté plusieurs jours près de la côte de Tokyo, capitale du Japon. Et en Mars 2016, le même navire a suivi de très près le groupe aéronaval américain du porte-avions nucléaire USS John C. Stennis qui s’est trouvé en mer de Chine méridionale. C’est aussi dans cette région que les Vietnamiens ont vu plusieurs fois les Type 815A patrouillaient près de leurs îlots, probablement pour capter les signaux de communication et de leurs installations.

En Juillet cette année, les Américains ont eux aussi trouvé le 854 Tianlangxing, l’un des six bâtiments Type 815A, au large d’Alaska au moment du test FTT-18 du système anti-missile balistique THAAD, pendant qu’un autre bâtiment est parti au sud pour « s’inviter » à l’exercice Talisman Sabre mené conjointement par la marine australienne et l’US Navy.

Et nous avons appris récemment d’une source officieuse qu’un bâtiment de ce modèle aurait réussi à capter les signatures électromagnétiques des systèmes embarqués du chasseur furtif américain F-35, la première fois pour l’armée chinoise.

Sachant que cette source s’est révélé historiquement fiable alors que les éléments autour de cette classe de navire de renseignement sont restés strictement confidentielles jusqu’à présent, il n’est pas exclus que l’information soit fuitée « volontairement ».

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT