40 avions chinois franchissent la 1ère chaîne d’îles

Selon un communiqué officiel paru ce matin, une quarantaine d’avions de l’armée de l’air chinoise est entré aujourd’hui dans le Pacifique de l’Ouest pour une campagne d’entraînement, avant de patrouiller dans l’ADIZ chinoise au dessus de la mer de Chine orientale.

Les appareils chinois ont franchi la 1ère chaîne d’îles au détroit de Miyako, qui se trouve entre le Taïwan et le Japon.

l'ADIZ chinoise et le détroit de Miyako

l’ADIZ chinoise et le détroit de Miyako

Les vidéos et les photos diffusées par les médias nous permettent d’identifier quelques uns des 40 avions chinois envoyés dans ces missions, on compte au moins –

  • 1 AWACS KJ-2000
  • 4 bombardiers H-6K
  • 1 avion de surveillance électronique Tu-154
  • 1 avion de surveillance électronique Y-8CB
  • 1 avion de ravitaillement IL-78
  • 2 avions de chasse Su-30MKK

C’est la plus grande opération de ce genre depuis le début d’année. La dernière traversée de la 1ère chaîne d’îles remonte au 12 Septembre, où une dizaine d’avions différents de l’armée de l’air chinoise est entré en Pacifique de l’Ouest en passant par le détroit de Bashi, situé entre le Taïwan et les Philippines.

D’après les médias taïwanais, l’escadre chinoise du 12 Septembre a provoqué de très vives réactions côté américain. Le destroyer américain USS Spruance a sollicité le renfort aérien lorsqu’il a détecté l’arrivée des avions chinois. 8 chasseurs F-15 et 2 avions de reconnaissance RC-135 ont été dépêchés sur place. Les Su-30MKK chinois qui escortaient les bombardiers ont pris immédiatement de l’altitude en position de couverture. Finalement les Américains sont repartis vers le Nord et les Chinois ont continué leur route vers l’Est.

Et tout comme la précédente traversée, tous les bombardiers H-6K étaient aussi armés des missiles de croisière KD-20 aujourd’hui.

A noter que la Force aérienne d’autodéfense japonaise a également publié un rapport aujourd’hui sur les manœuvres chinoises, les appareils japonais ont visiblement fait un bout de chemin avec les Chinois. Le rapport nous donne aussi quelques éléments sur la trajectoire des avions chinois.

L’affaire à suivre.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Je signale rapidement un bout de phrase à corrigé : Le destroyer américain USS Spruance a sollicité le renfort aérien lorsqu’il a détecté  »la dizaine des avions chinois »…. les dizaines d’avions chinois plutôt

    Un seul ravitailleur pour cette armada ? Cela me semble léger a moins que ceux que le peuvent ont biberonné juste avant d’entrée dans les eaux internationales. .

LEAVE A COMMENT