3 essais de missile balistique en 2 jours, et plus encore…

Le mois de Décembre a été particulièrement chargé en activités relatives aux essais de missile balistique en Chine. Les deux derniers jours de l’année 2017 sont notamment marqués par trois possibles tirs qui sont menés dans les zones peu peuplées à l’ouest du pays.

Deux entre eux ont eu lieu hier, dans l’après-midi (heure locale), à moins de cinq heures d’intervalle. Selon les messages aux navigants aériens (NOTAM), le premier de ces tests pourrait être mené au centre spatial de Jiuquan (JSLC), situé dans la région autonome chinoise de Mongolie-Intérieure dans le désert de Gobi, où le supposé missile balistique se décolle et vole en direction sud-ouest vers le désert du Taklamakan.

La disposition des zones interdites de survol par les deux NOTAMs A3908/17 et A3907/17 est très proche de celle de l’essai du planeur hypersonique chinois, nommé « DF-17 » par les Américains, au début du mois de Novembre. Mais il est difficile de confirmer pour le moment s’il s’agit d’un troisième test de ce type pour 2017.

Quoiqu’il en soit, la portée de ce premier essai du 30 Décembre, avec la fenêtre de tir qui s’étale de 03h50 à 04h50 UTC, est estimé à environ 1 300 km, ce qui rentre dans la catégorie de missile balistique à portée moyenne (MRBM). Il est donc possible que ce soit la famille de missile DF-16, ou DF-21, qui a été utilisée.

A3908/17
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1712300350 C) 1712300450
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W192: ESDEX-RUSDI.
2. W187: SADAN-OBDEG.
3. Y1: SADAN-MAGOD.
4. L888: SADAN-NOLEP.
F) GND G) UNL

A3907/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/4018N09559E112
A) ZLHW B) 1712300350 C) 1712300440
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. B215: NUKTI-IBANO.
2. G470: IBANO-BIKNO.
3. W191: MOVBI-KARVI.
4. W621: MOVBI-DUNHUANG VOR ‘DNH’.
5. W620: DUNHUANG VOR ‘DNH’-BIKNO.
6. V67: JIAYUGUAN VOR ‘CHW’ -NUKTI.

Un deuxième tir dans la journée du 30 a ensuite été signalé par trois NOTAMs, qui laissent penser qu’un autre missile balistique de portée plus conséquente ait parti d’un autre centre spatial chinois, celui de Taiyuan (TSLC), situé plus près de Pékin vers l’Est.

Ce nouvel essai, qui a eu lieu de 08h11 à 09h04 UTC, est caractérisé surtout par une zone d’impact relativement « petite », dans un rayon de 25 km autour d’un site d’essai de missile balistique connu. La taille restreinte de cette zone pourrait écarter la possibilité que ce soit un test de MiRVage, c’est-à-dire l’emploi d’un PBV sur lequel plusieurs ogives indépendantes sont larguées pour frapper des cibles différentes dans une zone plus ou moins grande.

A titre d’exemple, la zone d’impact dans l’essai du SLBM français M51 en Juin 2016, mission connue sous le nom de l’Opération Bellérophon, est également un cercle mais d’un rayon de 92 miles nautiques, soit environ 170 km.

On devrait donc être en présence d’un missile balistique chinois mono-orgive de modèle connu, comme le DF-26 par exemple, ou d’un modèle encore expérimental qui effectue son vol d’essai. La probabilité que ce soit cette deuxième hypothèse paraît plus élevée car même si la zone d’impact est relativement petite, les précautions ont tout de même été prises avec plus segments aériens fermés dans l’ouest du site.

A3909/17
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1712300650 C) 1712300900
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W112: QIEMO VOR ‘QIM’-ADMUX.
2. L888: SADAN-TONAX.
3. Y1: SADAN-MAGOD.
F) GND G) UNL

A3904/17
Q) ZBPE/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZBPE B) 1712300811 C) 1712300843
E) THE SEGEMENT ORDOS VOR ‘HDS’-MUDPO OF ATS RTE W193 CLSD.

A3905/17
Q) ZWUQ/QRTCA/IV/BO/W/000/999/3908N08840E014
A) ZWUQ B) 1712300821 C) 1712300904
E) A TEMPORARY RESTRICTED AREA ESTABLISHED WITHIN A CIRCLE
CENTERED AT N3908E08840 WITH RADIUS OF 25KM, VERTICAL LIMITS:
GND-UNL.
F) GND G) UNL

Et un autre essai, supposé de missile balistique, semble être prévu pour le 31 Décembre. On retrouve exactement les mêmes segments aériens fermés que ceux dits « de précautions » dans le deuxième essai de la veille.

Est-ce qu’il s’agit du même type d’essai que celui du 30 Décembre, avec seulement la non nécessité de signaler la zone d’impact ? On l’ignore pour le moment, mais on peut tout de même remarquer que la durée d’activation des NOTAMs pour l’essai du 31 est nettement plus longue que celle du 30, passant de 53 minutes à 2h et 10 minutes.

Cette durée de l’essai plus longue par rapport à un test normal pourrait aussi remettre en question sur le fait s’il s’agit réellement d’un essai de missile balistique.

A3912/17
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1712310650 C) 1712310900
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1. W112: QIEMO VOR ‘QIM’-ADMUX.
2. L888: SADAN-TONAX.
3. Y1: SADAN-MAGOD.

Au total, nous avons enregistré pas moins de 118 activités susceptibles d’être des essais de missile balistique, interception anti-missile, engin hypersonique ou encore sonde scientifiques, dont 14 entre elles pour le mois de Décembre.

Parmi les 118 enregistrements, seuls 11 ont été clairement identifiés et confirmés par des sources locales ou ailleurs, que l’on peut citer ici :

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT