La 27ème frégate Type 054A pointe le bout de son nez

Les photos prises par les spotteurs chinois dans la ville de Guangzh, au sud de la Chine, et dans la ville de Shanghai montrent que la famille de frégates chinoises Type 054A continue à s’agrandir.

En effet, à part les 22 navires qui sont déjà en service au sein de la marine chinoise, et 3 autres actuellement en agencement qui devraient rejoindre les rangs en 2017, le chantier naval Huangpu situé à Guangzhou et le chantier naval Shanghaïen Hudong-Zhonghua ont mis chacun un nouvel exemplaire sur leur cale sèche.

Ainsi, Hudong démarre la construction de sa 14ème frégate Type 054A, et Huangpu sa 13ème de la classe. Cette dernière, le 27ème navire de série, commence d’ailleurs à prendre forme et pointe le bout de son nez.

Statistiquement, la partie « apparente » du cycle de construction d’une frégate Type 054A dure 24 mois en moyenne. Chaque bâtiment reste environ 11 mois sur cale, et 13 mois supplémentaires sont nécessaires pour finir l’agencement dans l’eau et terminer les différentes campagnes d’essai à la mer.

Depuis la mise à flot du premier navire à Huangpu il y a un peu plus de 10 ans, en Septembre 2006, on compte une nouvelle frégate sortie de la cale sèche tous les 141 jours en moyenne, soit une tous les 5 mois environ, et une admission au service actif tous les 4 mois ½.

Les dates de mis à flot des 25 premières frégates de Type 054A

Les dates de mis à flot des 25 premières frégates de Type 054A

Toutefois, entre les deux chantiers navals chinois, cette classe de frégate qui déplace 4 000 tonnes environ n’est pas tout à fait produite à la même cadence. On constate par exemple que le chantier naval à Shanghai met environ 288 jours entre deux mis à l’eau alors que celui à Guangzhou met 33 jours supplémentaires.

Mais si on regarde maintenant la « rapidité » de l’agencement, c’est ce dernier qui semble être plus efficace avec en moyenne 382 jours qui séparent la mise à l’eau et l’admission au service actif, contre 409 jours pour son confrère Shanghaïen, soit 27 jours de différence.

En somme, quand l’un raccourcit la durée sur cale, l’autre préfère de réduire le temps d’agencement dans l’eau.

A noter que même avec 27 exemplaires, la frégate Type 054A n’a pas encore dépassé en nombre les vieilles Type 053 qui comptent 43 navires construits. On pensait d’ailleurs que la construction de cette frégate multi-fonctions chinoise prendra fin à 24 coques mais finalement l’arrivée plus tardive que prévu de la nouvelle classe Type 054B (ou Type 057) semble pousser la marine chinoise à en commander davantage.

Quoiqu’il en soit, les retours d’expérience indiquent que la marine chinoise est très satisfaite aujourd’hui des Type 054A, aussi bien pour sa performance et ses capacités, le confort pour les matelotes mais surtout un relatif faible coût d’exploitation.

La 25ème frégate Type 054A en agencement au chantier naval Hudong-Zhonghua

La 25ème frégate Type 054A en agencement au chantier naval Hudong-Zhonghua

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT