24 frégates Type 054A en l’espace de 9 ans

Sans tambour ni trompette, la marine chinoise a admis au service actif sa 24e frégate Type 054A ce vendredi 23 Juin à la base navale de Zhanjiang, au Q.G. de la flotte du Sud.

Ce navire de guerre de 4 053 tonnes se voit attribuer le nom de Xuchang, une ville du centre de la province du Henan, et le numéro de coque 536.

Le bâtiment rejoint les quatre autres Type 054A de la 2e flottille de destroyer, qui passe d’un ancien format de quatre destroyers et quatre frégates à une nouvelle configuration de « six destroyers six frégates », un résultat direct de l’expansion de la marine chinoise.

Mis à l’eau au chantier naval Huangpu le 4 Juin 2016, le 536 Xuchang est la 12e frégate de classe construite à Guangzhou. Depuis Janvier 2008 où le 1er Type 054A a été admis au service actif, la marine chinoise s’est déjà doté, en l’espace de neuf ans, 24 bâtiments de ce programme de frégate multi-rôles avec une orientation plus prononcée vers la lutte anti-sous-marine.

A ce jour, au moins trois autres navires de cette classe sont en cours de construction dont un qui va aussi rejoindre la marine chinoise très prochainement. La nouvelle classe de frégate Type 054B, doté de la propulsion tout électrique, viendra ensuite succéder à la lignée de Type 054.

Type 054A

Le suivi des bâtiments de Type 054A

Par rapport à ses sisterships construits au début de ce décennie, le 536 Xuchang tout comme plusieurs avant lui a reçu les dernières mises à jours au niveau de ses équipements.

On peut citer par exemple le remplacement de l’ancienne liaison de données navale H/TJN-905 par une nouvelle beaucoup plus intégrée, d’ici s’ajoute la liaison de données trans-armée JIDS, la nouvelle suite de communication tactique et satellite et un système de guerre électronique multi-spectral supplémentaire.

Les anciens armements comme le CIWS H/PJ-12 laisse aussi sa place au nouveau H/PJ-11, certains sonars ont également été renouvelés.

Toutes ces changements en moins de 10 ans illustrent le progrès rapide réalisé dans bien des domaines par les industriels et équipementiers chinois.

Enfin, on peut faire remarquer que cette 24e frégate Type 054A correspondrait au 8e nouveau bâtiment admis au service actif par la marine chinoise en 2017, ce qui est moitié moins que l’année précédente à la même période.

En effet, pas moins de 15 nouveaux bâtiments en tout genre ont rejoint les rangs de la marine chinoise durant six premiers mois de l’année 2016, parmi lesquels se trouvent aussi deux frégates Type 054A.

ClasseN° CoqueNomCatégorieTonnageDate d'admission
Type 815A856KaiyangxingSIGINT6 0002017-01-11
Type 056A513EzhouCorvette ASW1 3402017-01-18
Type 052D117XiningDestroyer6 8002017-01-22
Type 744ADong Biao 265Logistique2 0002017-01-23
Type 92783Qi JiguangNavire-école9 0002017-02-21
Type 056A514LiupanshuiCorvette ASW1 3402017-03-31
Type 054A536XuchangFrégate4 0532017-06-23

Pour le second semestre 2017, on pourrait s’attendre jusqu’à neuf nouvelles admissions au service actif pour les corvettes de Type 056 et Type 056A, et deux pour le destroyer Type 052D.

Mais l’attention devrait aussi être portée sur le premier pétrolier ravitailleur pour groupe aéronaval, le Type 901, qui déplace plus de 50 000 tonnes pleine charge.

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments
  • Désolé si j’écris une bêtise, mais concernant l’armement, cela ne serait pas des ciws Hpj 11 remplacé par des Hpj 12 ? J

LEAVE A COMMENT