1er tir balistique après le 19ᵉ Congrès du PCC

Le calme régné durant la semaine du 19ᵉ congrès national du Parti communiste chinois, qui s’est ouvert le 18 Octobre cette année, a vite laissé place aux activités de lancement balistique une fois cet événement politique de l’importance capitale pour le pays est passé.

Si l’on croit que deux messages aux navigants aériens (NOTAM) publiés hier, la force des fusées de l’armée chinoise ou les industriels associés vont mener aujourd’hui un nouvel essai balistique qui aura lieu à l’Ouest de la Chine.

L’interprétation des zones interdites à tout survol suggère que l’engin pourrait décoller du centre spatial de Jiaquan (JSLC), le plus ancien des quatre bases de lancement spatial chinois et l’un des deux principaux sites d’essais de missile balistique.

La fermeture de l’espace aérien dure environ une heure, de 05h06 à 06h10 UTC, et les zones s’étendent sur une distance de 1 645 km. La portée de l’essai, quant à elle, devrait avoisiner les 1 200 km à partir du site de JSLC.

A3270/17
Q) ZLHW/QARLC/IV/NBO/E/000/999/4018N09559E112
A) ZLHW B) 1711010506 C) 1711010606
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.V67: NUKTI-JIAYUGUAN VOR ‘CHW’.
2.B215:NIXUK-IBANO-NUKTI.
3.G470:IBANO-BIKNO.
4.W191:MOVBI-KARVI.

A3273/17
Q) ZWUQ/QARLC/IV/NBO/E/000/999/
A) ZWUQ B) 1711010510 C) 1711010610
E) THE FLW SEGMENTS OF ATS RTE CLSD:
1.G470:IPMUN-BIKNO.
2.W191:ESDEX-MOVBI.
3.W192:ESDEX-RUSDI.
4.W187:SADAN-OBDEG.
5.W112:NOLEP-HOTAN VOR ‘HTN’.
6.Y1:SADAN-MAGOD.
7.L888:SADAN-NOLEP.

Balistique

Les segments aériens (en jaune) fermés à tout survol lors de l’essai balistique (Image : East Pendulum)

Si les mêmes segments aériens ont déjà été fermés dans le passé pour les essais balistiques, il est tout à fait nouveau que Hotan, une ville-district située au sud-ouest du désert du Taklamakan, soit également concerné.

On remarquera qu’un autre NOTAM actif de 02h00 à 06h25 UTC le même jour interdit aussi les survols sous 10 100 mètres d’altitude, donc l’espace utilisé par la plupart des vols commerciaux, dans un rayon de 300 km autour de la base aérienne de Hotan, qui constitue l’un des appuis aériens chinois les plus importants dans cette région bordant l’Aksai Chin, un territoire contesté situé aux confins de la Chine, du Pakistan, et de l’Inde.

Bien qu’il soit très peu probable que le site de cible pour cet essai balistique soit autour de la ville de Hotan, où se trouve plus de 300 000 habitants, mais l’association de deux régions bien distinctes dans un même essai balistique paraît tout de même curieux, à moindre que l’ancien champ de tir de Minfeng soit visé, auquel cas la portée de l’essai ne serait pas 1 200 km mais d’environ 1 600 km.

A3272/17
Q) ZWUQ/QRTLP/IV/BO/W/000/331/
A) ZWUQ B) 1711010200 C) 1711010625
E) THE AREA WITHIN A CIRCLE CENTERED AT HOTAN VOR ‘HTN’ WITH
RADIUS OF 300KM CLSD AT 10100M AND BELOW(EXCEPT ATS RTE B215
AND A364).
F) FL000 G) FL331

A noter que d’autres interprétations sont toujours possibles, comme une interception anti-missile lancée depuis Korla pour un missile balistique décollé de Jiuquan, mais cela paraît peu plausible « sur papier ».

A suivre.

Henri K.

Post Tags
Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdus dans ses pensées, pourtant ce responsable technique en aéronautique essaie chaque jour de partager avec vous les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

Latest comments

LEAVE A COMMENT