12 planeurs sous-marins chinois en mer de Chine méridionale

La Chine est en train de mener un programme d’observation en mer de Chine méridionale avec douze planeurs sous-marins, la plus vaste opération jamais réalisée avec ce type d’engins dans le pays.

Ces planeurs sous-marins « Sea Wing » ont été déployés à trois endroits différents dans la mer de Chine méridionale, pour récolter les données du milieu marin dans la région, y compris la température, la salinité, la turbidité, la teneur en oxygène, l’intensité et la direction du courant marin.

Mis en réseau entre eux, ils navigueront dans une zone de 135 × 75 miles nautiques (250 × 139 km) durant un mois. Les données, transférées en temps réel aux laboratoires sur le continent, vont contribuer à l’affinement de la cartographie 3D que la Chine est en train d’établir pour la mer de Chine méridionale.

Ce déploiement fait partie du projet « Echange énergétique et de matières du système marin en zones tropicales de l’océan Pacifique », il s’agit de l’un des nouveaux projets pilotes de l’Académie chinoise des Sciences qualifiés de « stratégique » dans le domaine maritime.

En développement depuis 2003 chez l’Institut d’automatisation de Shenyang (SIA), filiale de l’Académie chinoise des Sciences, le « Sea Wing » a réalisé sa première plongée à plus de 1 000 mètres de profondeur en Mai 2014.

Le même planeur sous-marin a d’ailleurs battu le record de profondeur atteinte par ce genre d’engin en plongeant jusqu’à 6 329 mètres sous le niveau de la mer, dans la fosse des Mariannes, lors de ses dernières sorties en mois de Mars cette année.

Le vaisseau-mère « Science », quant à lui, est un navire océanique de 4 711 tonnes mis en service en Avril 2014. Après avoir déployé les planeurs sous-marins en question, il est rentré se ravitailler au port d’attache à Xiamen le 21 Juillet dernier, et il est reparti le 23 en mer de Chine méridionale pour continuer la deuxième phase de la mission.

Henri K.

Written by

Et si la vision du monde est "biphasée" ? C'est ce que Henri a toujours cru, c'est également comme cela qu'il voit la Chine. Maladroit dans son écriture, souvent perdu dans ses pensées, ce responsable technique en aéronautique essaie pourtant de partager avec vous chaque jour les actualités sur l'Empire du Milieu, avec notamment les éléments à la source que vous ne verrez probablement jamais ailleurs en France.

No comments

LEAVE A COMMENT